Le Zèbre

Alexandre Jardin. L’image que j’ai de cet auteur, c’est son image de l’amour idéal. L’amour que ne ternit pas, ne s’étiole pas, qui ne se laisse pas dépasser par la routine. Tant dans Fanfan que dans Le Zèbre, c’est cet idéal qui ressort. Pas étonnant que ces deux romans aient été écrits d’affilée (Le Zèbre en 1988 et Fanfan en 1990).

Le Zèbre, c’est l’histoire d’un homme qui est prêt à toutes les bizarreries pour rester le grand amour de sa femme. Il veut la reconquérir chaque jour, pour ne pas laisser s’installer l’habitude. Il refuse le concept d' »acquis ».

Ce roman est frais. L’idéal qu’il véhicule est adorable, émouvant, fou. On ne le comprend pas toujours, mais il est attendrissant. Personnellement, ce livre, que j’ai lu étant adolescente, a quelque part formé mon idéal également. Pas à ce point bien sûr, mais ces romans d’A. Jardin font que l’on refuse la médiocrité. On veut se sentir vivant. On ne veut pas juste avoir quelqu’un à ses côtés, on veut LA bonne personne, et de la bonne façon. Les personnages de ces deux livres sont dans un refus total de médiocrité (même si quelque fois ce refus les pousse à agir de manière médiocre).

Le Zèbre est étourdissant par ses stratagèmes, émouvant dans sa relation avec ses enfants, touchant dans ses efforts vis à vis de son épouse (même si quelque fois on le trouverait saoûlant aussi). Le concept de redistribuer les fleurs du cimetière est révolutionnaire, et pourtant l’auteur parvient même à rendre le fossoyeur hargneux sympathique…

Alexandre Jardin nous a offert une fable  sur le fait quil ne faut pas prendre les choses pour acquis et que les sentiments se cultivent.  C’est toujours bien de rappeler cela…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s