J’aime pas les « fins »

En général, mi-mai, pour moi, c’était synonyme de saison du blocus, du début des examens, la session, le stress, tout ça. Et la fin des saisons des séries. Bon, finalement, je suis enfin sortie du cycle examens, sessions et tout le tralala, mais le syndrome des derniers épisodes des séries, ça, non, je ne parviens pas à y échapper.

D’un côté, c’est la toute grande classe, tout s’accélère dans les scénarios, tout se met en place (ou pas, ça dépend de la série, hein Lost :p), et on est pris dans un tourbillon qui nous permet (parfois) de comprendre où les scénaristes voulaient nous emmener. Et puis tout cela se finit sur un bouquet final à couper le souffle. Jusqu’à l’année suivante. Et leur passion, aux scénaristes, (passion qui peut se comprendre, ils aiment nous accrocher, les bougres), c’est de nous laisser, pauvres téléspectateurs, le visage figé, sur le générique de fin. Et bam, on est repartis jusqu’en septembre ou octobre pour avoir la suite… Rhaa que je n’aime pas ça.

Déjà, Big Bang Theory, c’est fini depuis lundi passé. Grey’s anatomy, Lost, Brothers and Sisters, finis aussi. How I met your mother, Gossip Girl (et je l’attends celui là, de final!) et Desperate Housewives, il nous en reste un seul (ou un double épisode pour DH), ce lundi. [Je suis beaucoup de séries quand même…] C’est moche aussi comme ils finissent tout en même temps. Et après, il nous restera des soirées tristes (et vides, tant qu’on est dans l’exagération), on rentrera du boulot et puis, on n’aura même plus ses petites séries pour se détendre… Alors, il faudra trouver autre chose… :p

Voyons voir :

Option 1 : tester d’autres séries :) Celles que l’on a pas vues, vu qu’on en suit déjà pas mal, on ne peut pas tout voir en même temps, et on a sûrement raté des choses bien intéressantes (genre la saison 3 de Heroes ou la saison 2 de Pushing Daisies que j’ai gardées au chaud) – Si vous avez d’autres propositions, n’hésitez pas !
Option 2 : lire tous les livres que l’on voulait lire mais que l’on a pas pu lire (avec les sorties, les séries, tout ça, finalement heureusement qu’on a le train…).
Option 3 : mettre le nez dehors ! En hiver, ça se comprend de se rouler dans sa couette devant une petite série bien sympa mais l’été venu, il y a une tonne de choses à faire dehors (ici ou ailleurs). D’ailleurs, si vous avez des idées, n’hésitez pas à les partager :)
Option 4 : créer un blog pour parler du drame des fins de saison des séries et d’autres trucs tout aussi intéressants et existentiels.
Option 5 : il y a plein de choses que j’oublie hein? :) Les festivals (Werchter, j’arrive!), les cinés en plein air, les barbecues entre amis, les petites semaines de vacances (au pluriel pour ceux qui ont de la chance :)), et des centaines de photos à faire avec une superbe lumière !

Finalement, je me réjouis d’être en été tiens. Et en vacances aussi.

Publicités

Une réflexion sur “J’aime pas les « fins »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s