La saison des syllabi

On est dans une saison bizarre (en dehors du rhume des foins qui attaque à grand fracas, vive les antihistaminiques). Elle sent les vacances, le soleil tout ça, mais on voit les pauvres étudiants partout qui stressent, qui bossent dans le bus, dans le train, sur les bancs, en mangeant… Ils ont chaud, ils voudraient dormir, glander, et se retrouvent à réviser (ou à culpabiliser tout le temps s’ils font autre chose (ça, c’était moi tiens :p). La curieuse danse du mois de mai, entre l’étudiant et sa pile de syllabi, avec pour compagnons de valse les interrogations telles que « ça il faut étudier? », « il pose quel genre de questions, le prof? », ou autre « pourquoi ne suis-je jamais allée à ce cours? (là, en général, si le cours était avant midi, j’avais ma réponse :p). C’est aussi le moment de l’année où l’on prend plein de résolutions pour l’année suivante telles que : « j’irai à tous les cours l’an prochain », « je lirai le syllabus avant le blocus/avant l’examen », « j’m’y prendrai en avance pour étudier, et pas la veille comme maintenant », « je sortirai moins, histoire de bosser plus »… Tout ça. Résolutions qu’on ne retient que jusqu’à la fin de la session.

Là, j’ai quitté le monde des étudiants. Et l’autre jour, j’étais vraiment contente, à me dire que moi, j’en avais fini de passer des semaines la tête dans mes cours à réviser, à me demander si le bon vouloir de mon prof pourrait me profiter, ou non. A me poser des questions sur les parties de la matière qu’on ne devait pas voir (mais qu’on était censés connaître, cherchez l’erreur). Tout ça. Et j’étais toute contente d’être libérée de tout ça, de pouvoir rentrer chez moi le soir, et d’avoir ma soirée à moi.

Quand soudain (d’un coup), je me suis aperçue que OK j’ai ma soirée à moi. Mais mes journées, elles ne m’appartiennent plus. En se réveillant le matin on ne peut plus se dire « non, j’ai pas envie d’y aller » comme quand on était à l’université, on ne peut plus vraiment gérer son temps. Et puis, maintenant, plus le choix. Alors oui, on ne doit plus étudier, plus bosser à domicile, tout ça. Mais on ne fait plus partie des gens qui peuvent prendre le métro à 10h30, sans être pressés (à moins d’avoir exam à 11h, mais bon ça ne marche qu’en session :)).

Alors voilà. C’est pas toujours drôle de devenir grand, je trouve…

Publicités

6 réflexions sur “La saison des syllabi

  1. Neleen dit :

    Argh ! Merci de ta compassion, là j’ai 400 pages de droit des obligations et des contrats qui m’attendent d’ici mardi et je suis complètement à la bourre…

    Je me reconnais dans à peu près chaque partie de ta description, surtout celles genre « j’aurais du aller aux cours plus souvent » ou bien « je m’y prendrai en avance pour étudier » …

    Et aussi parce que je m’en veux de glander sur Facebook et Twitter malgré la tonne de feuilles que je dois ingurgiter.

    Mais c’est bien de rappeler que c’est aussi une période privilégiée dont il faut profiter un max ;)

  2. TardisGirl dit :

    Ben je me reconnais dans le portrait de l’étudiante aux bonnes résolutions xD Ceci dit, moi qui suis à Bac + 7 et encore bonne pour deux années, je commence un peu à saturer. Alors vivement que mes journées ne m’appartiennent plus, mais qu’elles me ramènent des sous !!! Sur ce, je retourne à mon épisode de FBI, euh à mon Syllabus =)

  3. LaGeekette dit :

    Ahahah c’est tout à fait ça ! Je me reconnais =)
    Perso j’étudie à partir de 9h jusque 19h en blocus sauf les veilles d’exam. Ainsi j’ai ma soirée (avec quelques pauses en journée bien sur).
    Quelle chance de ne plus avoir d’examens ^^
    Mais cela dit c’est vrai que la routine du métro-boulot-dodo c’est pas génial non plus… Mais je pense que si on fait un boulot qu’on adore et qui nous passionne c’est pas encore trop dérangeant de se lever tôt pour aller travailler =)
    C’est pour ça que je veux aller à Lille pour faire mon Master, car j’aurai accès à des boulots que je veux vraiment faire !

  4. Caro dit :

    Courage à tous les trois! :) J’ai jamais autant été active sur Facebook et entamé de nouvelles séries (que je voyais en intégralité sur la session :p) qu’en période de blocus et d’examens :p

    @Neleen : Plein de courage à toi en particulier (j’aime pas le droit :p)
    @TardisGirl : je compatis, pas mal d’années d’unif de mon côté aussi, alors c’est la libération quand tu en sors… Courage!
    @LaGeekette : Je suis d’accord pour le job de ses rêves, mais avec la crise, ça complique pas mal les choses quand tu as un loyer tout ça à assurer… Mais je ne désespère pas :)

    Bon travail!

  5. Caro dit :

    Merci Aur0re :) (et courage à toi et à ton Mister! Nous, on a terminé nos études à quelques mois d’intervalle, du coup on a pas connu le problème, mais ça doit pas être amusant d’être dans deux périodes de vie différentes comme ça…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s