Caro à la découverte de la Sicile

Après moult réflexions, je me suis dit « tiens, et si je faisais un petit article sur la Sicile, agrémenté de mes jolies photos » :) Histoire de motiver des gens à y aller. Tadam. Alors me voilà. Et désolée d’avance, c’est un très long post…

Donc, je vous passe le topo sur l’hôtel, tout ça. J’ai juste envie de vous parler de ce que j’ai vu, de comment je l’ai vu, et de pourquoi je l’ai aimé. Et puis, si j’aime bien (et vous aussi), je ferai peut-être ça rétrospectivement sur les derniers lieux que j’ai visités :).

IMG_3777
Alors, pour situer quelque peu, le petit séjour que j’ai fait dans cette île superbe, c’était du 6 au 13 juin, à Taormina. Il faisait déjà un temps de malade, avec un superbe soleil et un petit nuage blanc minuscule dans le ciel, juste pour casser la monotonie. Il y avait pleiiiin de fleurs partout (des hibiscus, des lauriers roses, tout ça :)). IMG_3913 Bref, des couleurs et de la lumière plein les yeux. C’est sur une montagne, avec vue sur mer (splendide à tomber par terre), avec un amphithéâtre grec IMG_4595 (qui n’a rien à envier à celui de Syracuse, ok, il est un peu plus petit mais il a une vue imprenable sur l’Etna et sur la baie alors franchement…), avec une petite île très jolie (comme son nom l’indique « Isola Bella »), un jardin botanique très charmant, avec des petites maisons, tout ça. Enfin, vraiment vraiment bien.

De Taormina, on a choisi de rayonner un peu, au gré de l’envie. On a donc visité Syracuse, mais je dois dire que j’ai trouvé ça un peu décevant. On marche beaucoup et au final, c’est assez mal organisé. Genre, c’est con, mais la billetterie pour le parc archéologique n’est pas à l’entrée du parc, non non (trop facile hein ça). Pour y accéder, il nous a fallu parcourir toute une rue qui coupe le parc de part en part, puis, traverser une route à quatre bandes où les Italiens n’avaient vraiment pas envie de nous laisser passer (oui, il n’y avait pas de passage pour les piétons et encore moins de feu de signalisation, ne rêvons pas – Ouip, en Italie, il faut le savoir, le piéton n’est pas roi. Loin de là), ensuite, se taper toute une rangée de magasins de souvenirs inintéressants, prendre un petit chemin planqué derrière, et finalement arriver à la billeterie. Sachant que sur le chemin, on a eu le bonheur de croiser deux billetteries, bien situées près des entrées des coins à visiter, mais qui d’abord, étaient fermées, et qui en plus, ne vendaient que des billets pour les spectacles qui se tiennent dans l’amphithéâtre (si j’ai bien compris, vu que c’était fermé de toute manière, je n’ai pas vraiment creusé). Je m’égare. Alors, Syracuse… On y a passé une journée, et on a traîné principalement dans le quartier du centre historique, l’Ortygie, qui est presque une île reliée au reste via deux routes, et puis on a visité le parc archéologique, dans Neapolis. Ortygie avait beaucoup de charme, on a vu le Duomo, une magnifique église, avec une statue mystique sur la même place (un type qui est pris dans le sol de la place, il n’y a que sa tête désespérée, ses pieds et ses mains qui sortent de terre, bizarre). IMG_4006 Puis on a longé la mer, et c’était très joli aussi… IMG_4043 L’aire archéologique était sympa, mais c’est l’oreille de Dyonisos qui rattrapait bien le coup de Syracuse : une immense caverne où il y avait un écho vraiment sympa (je vous dis pas les hurlements :p) et les jardins aux alentours étaient une véritable splendeur.

Par la suite, on a choisi de visiter Agrigento, avec une voiture de location. Taormina-Agrigento, ça fait quelque chose comme 220 kilomètres, et ça nous a fait traverser une partie de la Sicile (du Nord-Ouest au Sud-Est)… Plein de collines avec de l’herbe brune, brûlée par le soleil… Des champs dorés, des petits villages… IMG_4426 Très joli. Agrigente, selon mon guide (National Geographic, mais j’aime mieux Lonely Planet, niveau pratique), s’il n’y avait pas la Vallée des Temples, ça ne vaudrait pas la peine d’y aller. Du coup, comme ça recoupait avec ce que disait le guide du Routard, bah on a fait la Vallée des Temples (ce qui nous a pris pas mal de temps quand même à pattes), et puis on a nié la ville moderne… IMG_4355 Mais cette Vallée, là, véritablement, ça en jette. On en prend plein les yeux : des temples grecs magnifiques, encore debout, des colonnes énormes, des oliviers séculaires, tout ça. Aucun regret à ce niveau.

Après, cap sur l’Etna, et les gorges de l’Alcantara (un fleuve qui porte le même nom que la matière des divans, je sais pas pourquoi…). Gorges que je juge responsables de la crève qui me cloue au lit aujourd’hui, tant l’eau était froide, mais passons. L’Etna, donc, c’est un volcan. Niveau volcan, j’ai eu une expérience difficile avec le Vésuve (de 1, c’était pas spécialement joli, et de 2, je me suis cassé la figure sur le chemin alors bilan, j’aime pas le Vésuve), mais l’Etna était quand même plus sympa. IMG_4550 Déjà, il est actif (ce qui ne nous a rien apporté, je n’ai pas vu de coulée de lave, et quelque part, j’en suis plutôt contente…), sa dernière éruption date de mai 2008. Alors, quelqu’un m’a dit regretter quelques explications que notre guide aurait pu nous fournir. Du coup, hop, je les fournis ici :) L’Etna est un stratovolcan (qui est constitué de ses coulées de lave, et qui prend finalement une forme conique à cause de celles-ci) majoritairement effusif (contrairement au Stromboli par exemple, qui est plutôt explosif). En gros, cela signifie que le volcan a des éruptions calmes (et là j’espère que le quelqu’un est content :) je suis pas géologue non plus :p). Nous ne sommes montés qu’à plus ou moins 2000 mètres d’altitude, sur la face nord. Pour grimper au-delà, il fallait débourser 51 euros, prendre un téléphérique, un genre de minibus tout-terrain et puis marcher avec un guide alpin pour finalement, selon les dires de ceux qui l’ont fait, ne pas voir plus que ce qu’on pouvait déjà voir à partir de 2000 mètres. Donc voilà, à cette altitude, on a déjà accès à plusieurs cratères : on peut les contourner, aller dedans, tout ça. IMG_4754Mais on a pas de vue imprenable : vers le bas, pour nous, c’était tout brumeux, et vers le haut, on ne voyait juste rien…). Mais c’était sympa aussi. Juste, il faut prévoir de bonnes chaussures… J’ai dû renoncer à faire le tour d’un des cratères à cause de mes baskets, plus adaptées au jogging qu’à la montée d’un volcan : la terre n’est pas ferme donc je patinais beaucoup trop). IMG_4821Les gorges de l’Alcantara, après toute cette noirceur de l’Etna, c’était rafraîchissant… Trop peut-être :p Vu mon état actuel.

Donc voilà. On a dû faire des choix : je voulais voir Palerme, mais une semaine, c’est très court et puis c’était trop éloigné de Taormina, du coup, ce sera pour une prochaine fois…

(Par contre, pour les stéréotypes du Sicilien, genre Mafia, tout ça, il faudra aller voir ailleurs dans la Sicile parce que je n’en ai pas vu :))

6 réflexions sur “Caro à la découverte de la Sicile

  1. Giulio dit :

    Tu fais de très jolies photos.

    Concernant le « style mafieux » que tu évoques, il est évident que si tous les membres de la Mafia se baladaient tous avec une tête de gangster et un arsenal militaire, les carabiniers auraient un peu moins de mal à les mettre derrière les barreaux…

    Giulio hésite encore pour ses vacances de septembre entre la Sicile, et la Sardaigne plus sauvage…

  2. Caro dit :

    Merci du compliment :)

    Pour le style mafieux, c’est juste que certains s’attendaient à voir des stéréotypes de fou, genre les femmes habillées tout en noir, petites, tout ça… A croiser des gens plus typiques peut-être :)

    La Sardaigne je connais pas du tout, mais ce n’est pas plutôt dans le même genre de paysage que la Corse (que je ne connais pas non plus mais que j’ai hâte de visiter un jour)? Si c’est le cas, la comparaison que j’ai entendue Sicile/Corse, c’est déjà les temples grecs et tous ces vestiges, et aussi la végétation nettement moins exotique de la Corse… Mais je sais pas ce que tu cherches…

  3. Serge dit :

    La Sardaigne c’est vraiment joli et super intéressant. Le seul truc un peu dommage c’est que ça manque de volcans, mais bon on ne peut pas tout avoir ;-)

  4. Serge dit :

    Ah oui, effectivement la Sardaigne a un peu le même genre de paysages que la Corse, mais en moins haut et moins escarpé. Certains disent que c’est moins beau mais ce n’est pas mon avis, c’est juste plus calme, et pas de beaucoup — c’est surtout la Corse qui est hyper-hostile ;-). Culturellement il y a pas mal de choses en Sardaigne, et les villes sont plutôt sympa. Si tu n’es jamais allé en Corse, ça peut valoir le coup de faire un tour en Sardaigne plus un saut en bateau du nord jusqu’à Bonifacio (le sud de la Corse), l’entrée dans le port est tout à fait exceptionnelle.

    Voilà j’espère que ça aide un peu :-) Dans l’ensemble tu peux pas vraiment te tromper, la région est magnifique.

    (Et, de mon coté, TODO: aller en Sicile ;-))

  5. Giulio dit :

    Autre chose sur les siciliennes que tu as p-e remarqué : Beaucoup d’entre elles sont blondes (alors que le standard italien dans l’imaginaire est plutôt la brune).

    Ce que je cherche en Sardaigne c’est le coté sauvage, les zones de l’intérieur des terres qui n’ont pas encore été rattrapées par les promoteurs immobiliers pour le tourisme. Et le bon vrai sarde, genre qui va à la chasse au poulpe avec son harpon…

  6. Aur0re dit :

    Ah j’avais pas vu cet article! mais c’est génial!
    Je compte normalement aller à Palerme alors je ferai un tit article que tu pourras lier au tien et puis voila t’auras vu toute la Sicile!
    Je compte bien faire l’Etna aussi!
    Tes photos m’ont fait baver! trop pressée d’être en vacances moi aussiiiii!!!
    Pour le style mafia oh je suis déçue…j’espérais voir des parrains partout ha ha ha!
    Merci pour cet article ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s