Airbus – La loi des séries?

Deux accidents dramatiques d’Airbus en tout juste un mois. Après le vol AF 447 d’Air France (pour info, la liaison France Brésil porte désormais le nom AF 445), avec un Airbus A330, qui s’abîmait dans l’Atlantique le 1er juin 2009, voici un autre drame aérien qui frappe l’avionneur européen. C’est un A310 de la compagnie Yemenia Airways qui cette fois s’est crashé en la mer ce 30 juin, quelques minutes avant de pouvoir se poser dans l’archipel des Comores.

Pour le premier crash, on a beaucoup parlé des sondes de mesure de vitesse (les fameuses sondes Pitot que tout le monde connaît), des conditions atmosphériques, les nombreux problèmes techniques dont aurait souffert l’aéronef dans les minutes précédent le crash, etc. Les experts ont élaboré diverses théories mais aucune n’a été avancée comme ce qui s’était vraiment passé. De fait, les boîtes noires de l’appareil n’ont pas été retrouvées… Echouées au fond de l’océan, elles ont un délai théorique d’émission de signaux de trente jours, et on arrive au bout… Peut-être (sûrement) ne saura-t-on jamais avec certitude ce qui a pu causer la chute de l’avion et la mort de tous les passagers…

Pour le second crash, celui de ce matin, on a déjà plus d’informations, dans le sens où l’accident a eu lieu à proximité des côtes et a été vu par des témoins. Grâce à cela, les secours ont pu intervenir relativement vite (l’archipel étant malheureusement mal équipé pour réagir de manière appropriée à ce genre d’incident). Apparemment, seule une adolescente de quatorze ans a pu être sauvée jusqu’ici. Dans cet accident, les problèmes mis en avant sont diversifiés, tels que de mauvaises conditions atmosphériques, un avion en piteux état (dont apparemment la France ne voulait plus : source), et une compagnie aérienne sur laquelle on volait en « comptant sur Dieu ».

Source : www.bundesregierung.deN’empêche, ce que le public va retenir de toute l’histoire, c’est que deux Airbus se sont crashés en l’espace d’un mois, alors que le transport aérien est réputé comme étant le plus sûr… Je ne sais pas pour eux, mais si j’étais chez Airbus, je pense que j’investirais dans une bonne campagne de communication… Ces deux accidents dans le courant du même mois vont certainement ternir l’image de l’avionneur et le mettre sous pression. Rien qu’un détail, mais lors des derniers congés que j’ai pris, je sais que certains passagers avaient pris la peine d’appeler l’agence de voyage afin d’avoir la confirmation que l’on volerait avec un Boeing…

Diantre, qu’il semble loin le temps où Airbus sortait son majestueux A380 des cartons avec éclat…

Publicités

6 réflexions sur “Airbus – La loi des séries?

  1. Serge dit :

    Franchement je pense que d’ici quelques mois tout le monde aura oublié cette coïncidence… Ce n’est pas parce que deux accidents ont lieu à quelques semaines d’intervalles qu’il faut en conclure que les appareils d’Airbus sont moins sûrs que d’autres. Pour rappel, il y a plus de 4000 Airbus en activité dans les compagnies aériennes du monde entier, et la plupart d’entre eux font plusieurs vols par jour. Ces deux derniers accidents ont fait près de 400 morts, ce qui est beaucoup en soi, mais extrêmement peu par rapport aux millions de passagers qui ont fait un voyage sans histoire, ou à tous ceux qui perdent la vie en voiture – plus de 1000 par an rien qu’en Belgique.

    Ça m’étonnerait très fort qu’Airbus communique de quelque façon que ce soit suite à ces accidents. D’abord parce qu’ils se refusent habituellement à comparer la sécurité de leurs appareils à ceux de la concurrence, qui fait de même. Ensuite parce qu’ils n’ont aucun intérêt à entretenir la mémoire de ces accidents que l’on oubliera bien vite…

    (Ceux qui veulent vraiment comparer la sécurité des fabricants peuvent compter les lignes là : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_accidents_and_incidents_involving_commercial_aircraft mais moi j’ai ni l’envie ni l’intérêt ;-))

    À part ça, je ne suis pas d’accord avec : « le transport aérien est réputé comme étant le plus sûr »… L’avion de ligne est extrêmement sûr (et ce n’est pas qu’une réputation, il suffit de compter), mais ce n’est pas nécessairement « le plus sûr ». Sur les courtes distances le train est (encore) moins dangereux. (Par exemple : http://en.wikipedia.org/wiki/Air_safety#Statistics )

    Sinon il est marrant ton article… Je prends l’avion dans quelques heures, et je ne suis pas sûr mais je crois que c’est un Airbus. A320. Chouette avion. Vole rudement bien :-)

  2. Caro dit :

    Pr Airbus, à mes yeux, déjà le changement anticipé de toutes leurs sondes Pitot, c’était de la communication (genre « regardez on règle le problème et tout ira bien à présent)… Et déjà pour le premier crash, la compagnie s’était exprimée, rappelant que leur avion A 330 était super fiable (et que l’avion était le moyen de transport le plus sûr (c’est pas de moi ça c’est du responsable d’Airbus, Fabrice Brégier (http://www.laboussole74.com/rubriques_zoom.php?cat=1&subcat=4&id=10132 et aussi http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=34246))…

    Pour le long terme, je suis d’accord avec toi. Mais pour le court terme (voire le moyen terme), ces crashes peuvent salir leur image. On n’a même pas oublié le premier crash qu’on en a un second, tout aussi grave… Je veux dire, ce n’est pas l’avion qui rate son retour au sol, qui casse son train d’atterrissage et dont tous les passagers s’en tirent avec une grosse frayeur et un bras cassé… On parle de centaine de morts à chaque fois… Je ne mets pas en doute la sécurité des avions Airbus, mais je pense que sur le coup ils n’ont vraiment pas de bol (ou alors ils doivent durcir leurs contrôles de sécurité sur leurs coucous, mais là, on n’a pas assez de données)…

  3. Serge dit :

    Oui, pour de la communication comme ça, ponctuelle et proche de l’accident, je pense que tu as raison. Je dis juste qu’à mon avis ils n’ont pas du tout intérêt a entretenir la mémoire de ces accidents, même si c’est en disant « en fait nos avions sont vachement sûrs » :-)

    @Aur0re : c’est mignon :-) Pour info je viens à l’instant de sortir d’un avion, et le vol s’est passé sans histoire, comme surement les ~50.000 autres vols commerciaux qui ont eu lieu ces dernières 24h ( il y a *beaucoup* d’avions de ligne dans le ciel : 18 millions de vols en 2000, un peu partout dans le monde — http://en.wikipedia.org/wiki/File:World-airline-routemap-2009.png ) Pour rappel, le crash du vol Air France est à ce jour le seul accident mortel sur un A330-A340 en service, alors que ces modèles existent depuis 15 ans et qu’il y en a plus d’un millier actifs aujourd’hui.

    Le moment le plus dangereux d’un voyage en avion, ce n’est ni le décollage, ni l’atterrisage, mais bien le trajet en voiture jusque l’aéroport ;-)

  4. Caro dit :

    @Serge : « Le moment le plus dangereux d’un voyage en avion, ce n’est ni le décollage, ni l’atterrisage, mais bien le trajet en voiture jusque l’aéroport ;-) » Bien d’accord avec toi :)

    @Aur0re : je pense qu’il ne faut pas stresser, tout se passera bien… Ils vont renforcer leurs contrôles techniques au niveau de l’appareil (quel qu’il soit) et puis tu voles avec une compagnie nettement mieux que Yemenia Airways :)

  5. M1 dit :

    Il faut savoir que si un avion présente des irrégularités aussi graves que les autorités françaises veulent le faire savoir, il n’aurait jamais pu quitter le sol français avant réparations. Mais on apprend par-ci par-là qu’Airbus avait supervisé sa mise en conformité et il aurait même fait une liaison sur Londres la semaine dernière. Mais c’était urgent pour la France de tirer Airbus d’affaire.
    Moi j’ai froid dans le dos quand je pense au nombre des passagers que peut transporter un A380 !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s