Italie #2 : Trieste!

Voici la suite de nos aventures italiennes de cet été… Ce qui me permet de saupoudrer d’un peu de soleil le gris ambiant de ce début d’automne. Nous n’avons, comme pour Venise, passé qu’une seule journée à Trieste. Bon, directement, soyons réaliste, Trieste et Venise, c’est très loin d’être le même niveau. Mais Trieste avait l’avantage d’être reposante, contrairement à Venise qui grouille de touristes dans tous les coins. Cette ville du Friuli est le long de la mer, mais il n’y avait pas vraiment de plage à proprement parler (du moins, qu’on ait vu). Située à proximité de la Slovénie et à un peu plus d’une centaine de kilomètres de Venise, elle se visite aisément en une journée.

Nous avons commencé notre visite par le Château de Miramare, construit par l’archiduc Maximilien de Habsbourg-Lorena, frère de l’empereur François Joseph (ça me rappelle mes cours d’histoire, de parler de la famille Habsbourg). Construite au 18ème siècle, la demeure, perchée sur une falaise, face à la mer, se détache telle de la dentelle blanche sur le ciel bleu. Magnifique. En arrivant via le Viale Miramare, à partir de la gare (d’où je vous conseille de prendre un bus : nous avons tenté à pied mais ce n’est pas gérable, c’est beaucoup trop éloigné : le parc et le château de Miramare sont trop externes à la ville que pour les atteindre à pattes). Le parc est superbe, le château est resplendissant, et cela valait totalement la promenade à pied et en bus !

Après cela, nous avons jeté un oeil à la cathédrale de San Giusto, très belle et simple. Nous avons ensuite atteint la Piazza dell’Unità d’Italia, grande place avec l’Hôtel de Ville et autres bâtiments officiels, qui s’ouvre sur la mer. Un peu plus loin, on peut découvrir le Grand Canal de Trieste, qui passe sous la route qui longe la mer pour s’avancer dans les terres, et s’arrête devant l’Eglise San Antonio. Le canal, connu aussi sous le nom de Canal Ponterosso, est rempli de petits bateaux, parqués tels des voitures le long de ses berges. Cela vaut vraiment la peine d’être vu! Sur le pont qui surplombre le canal et longe la mer, il y a encore une petite chose terriblement typique : des cadenas, par centaines, qui forment des chaînes qui s’enroulent autour des lampadaires de la rue. Des cadenas gravés, taggués de « déclarations d’amour ». Je n’ai pas le souvenir d’en avoir jamais vu auparavant (mais on m’a rapporté pouvoir en trouver à Florence également).

Encore une fois, nous avons dû faire court dans cette ville, et je le regrette, mais elle était pleine de charmes! Je vous la recommande si vous passez dans le coin.

Publicités

4 réflexions sur “Italie #2 : Trieste!

  1. Duck6975 dit :

    Hello Caro!

    Pour Florence, c’est sur le Ponte Vecchio même… que d’ailleurs je ne trouve pas plus spécial que cela!
    Ensuite, ayant failli aller à Trieste cet été moi-même, on m’avait conseillé de visiter Padoue pas trop loin…

    Bonne journée!

    • Caro dit :

      Merci! Je tenterai Padoue (mais c’est un peu plus loin d’où on va d’habitude, en général, on rayonne en train en une journée, et Padoue m’avait semblé un peu hors limite, comme Vérone, en fait.. Mais je tenterai :)). J’ai un bon souvenir de Florence, mais j’étais vraiment petite quand j’y suis allée, donc :) je ne suis pas sûre que mon jugement n’a pas évolué depuis. A revoir :) (et sorry pr le délai de réponse :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s