I remember it well

L’iPod en mode random, ce soir, je me laisse porter par la musique.

Placebo vient de chanter Post Blue et Radiohead a enchaîné avec Sulk. Et moi, je subis des remontées dans le temps impressionnantes, de vrais flashbacks, presque comme dans les films américains. C’est fou ce pouvoir que possède la musique. Rien qu’à réécouter ces chansons et toutes les autres aujourd’hui, cela me fait quasiment revivre des situations pas toutes récentes… Post Blue avec son « I’d break the back of love for you » m’a renvoyée tout droit en 2006, en août précisément. J’etudiais pour mes exams d’électricité appliquée, de thermodynamique à Bruxelles et ma vie était bien compliquée… Sulk m’a renvoyée pour sa part directement à l’époque de mes 18 ans… Et c’est comme ça avec des tonnes et des tonnes de chansons… ma bibliothèque musicale, au final, c’est presque comme un album photo d’instantanés de vie… Et vraiment, c’est comme si j’y étais encore. Impressionnant ce pouvoir… J’adore !

Ps : à la base, je voulais me coucher tôt. A priori, c’est mort…

Ps2 : le titre est lié à une chanson magnifique de Damien Rice ! Je vais bientôt devoir me replonger dans son album O, je pense!

Publicités

Une réflexion sur “I remember it well

  1. M1 dit :

    Eh oui, la musique à ce don de nous transporter, nous faire voyager dans le temps ! Perso j’adore faire ces voyages avec les BO de films !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s