En résumé #7

Cela fait un petit moment que je n’ai plus sorti des articles « pèle-mêle » (ou « fourre-tout ») de mon chapeau. En voici un petit (i’ai vérifié, le dernier date de novembre 2009, je suis impressionnée).

D’abord, deux romans que j’ai rapidement enchaînés. Même si je suis arrivée au bout de Quand souffle le vent du Nord, de Daniel Glattauer, je ne l’ai pas vraiment aimé. Pourtant, j’en avais lu des éloges sur quelques blogs de bon conseil, ce qui m’avait même convaincue de l’acheter sans même attendre la version poche (ce que je ne fais presque jamais). Mais tous les goûts sont dans la nature, et une chose est sûre, ce livre n’était pas pour moi. Je l’ai trouvé fade, terne, sans vie. Je me fichais un peu de l’histoire de Emmi et de Leo, qui s’envoient des mails sans s’être jamais rencontrés. Et en disant « un peu », je suis gentille. Vraiment une grosse déception, donc.

J’ai enchaîné avec Si je reste, de Gayle Forman. Pareil, j’avais lu de très bons échos de ce roman sur d’autres blogs. Ce qui m’a permis de passer au-dessus du bordereau clamant fièrement : « Le livre le plus émouvant depuis Twilight« . Parce que vraiment, ça n’a rien à voir. Je ne renie pas Twilight, qui m’a bien distraite, mais ce livre est à des kilomètres du roman adolescent plein de vampires et de loup-garous. C’est l’histoire de Mia, qui a une vie toute simple d’étudiante dans l’Oregon, avec son petit copain, son petit frère, ses parents et son violoncelle. Tout s’écroule sur fond de neige, de tôle froissée, de moteur éjecté et de sang. Accident de voiture très grave, et étrangement, Mia assiste à tout, à l’extérieur de son propre corps meurtri par le choc. Elle assiste à son arrivée à l’hôpital dans le coma, à sa lutte pour vivre, au chagrin de sa famille, de son petit-ami Adam, de sa meilleure amie Kim. Et elle ne sait pas si elle doit partir ou rester. Rester dans ce monde qui lui fait peur, sans ses parents, décédés des suites de l’accident. J’ai beaucoup aimé ce livre, qui ne tombe pas dans le mélodramatique alors qu’il aurait été facile pour l’auteur de glisser de ce côté.

A côté de cela, j’ai installé iOS4 sur mon iPhone, et j’ai aussi installé l’application iBooks. Et bon, les prix des romans actuels sont excessivement chers à mon goût (le prix de la version papier). Par contre, il y a le classement gratuit, et dedans, j’ai retrouvé les livres de la Comtesse de Ségur (sous le nom de Sophie Ségur dans le classement), qui ont bercé mon enfance. J’en ai déjà relus plein (Les malheurs de Sophie, Les petites filles modèles, Les vacances, François le bossu, etc), quand notamment le roman de Daniel Glattauer me lassait. J’ai été surprise de trouver la lecture agréable sur l’écran de l’iPhone. Comme quoi :). Et si on a oublié son livre, ou qu’on est serrée dans le métro, hop, on lit sur son téléphone sans déranger personne. Vraiment, je suis fan :).

Publicités

Une réflexion sur “En résumé #7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s