Queue de Poisson

Je referme à peine ce roman de Carl Hiaasen et j’ai très envie de partager ma lecture avec vous. J’ai entendu parler de ce roman sur un autre blog (j’ai oublié où). Ce que j’ai lu m’a fortement donné envie de lire ce roman, du coup, ni une ni deux, j’ai foncé. Déjà, premier point fort de ce roman, sa collection : Domaine étranger chez 10/18. J’ai toujours adoré cette collection !

Queue de poisson, c’est un roman sombre mais drôle. Cynique, sarcastique, libérateur. J’ai adoré ! C’est l’histoire d’un joli couple, Joey et Chaz. L’histoire de la riche héritière belle et sympa qui épouse un docteur en biologie qui se bat pour l’environnement (la survie des Everglades, près de la Floride). C’est beau, hein ? Mais ça ne dure que quelques pages. Le merveilleux docteur en biologie, qui nourrit une passion pour ses propres performances sexuelles plus que pour les taux de pollution des marais, balance sa femme par dessus-bord lors de leur croisière anniversaire. Pourquoi, elle l’ignore. Et c’est pleine d’incompréhension qu’elle tombe dans l’océan. Sauf qu’au lieu de se noyer bêtement, Joey nage et s’accroche à un ballot de marijuana à la dérive. Chaz, pour sa part, tente tant bien que mal de jouer correctement son rôle de veuf éploré qui s’accroche à l’espoir de revoir l’amour de sa vie. Entre sa maîtresse et ses mensonges, autant dire que l’écolo véreux n’est plutôt pas doué. Et il n’envisage pas une seconde que sa femme ait pu survivre à sa tentative minable d’assassinat. Ce qui arrange bien Joey : repêchée par un ancien flic qui vit sur une île déserte, l’épouse trahie va se venger de la plus jolie manière qui soit : elle va pourrir la vie de son cher et tendre, le hanter, et le mener tout droit en enfer. Virulent, drôle, Queue de poisson est l’histoire de la vengeance de Joey, qui va pouvoir comprendre pourquoi elle s’est fait jeter par dessus bord et qui va surtout s’apercevoir que son cher mari était un beau salopard (ce qu’elle a rapidement compris au moment où il l’a saisie par les chevilles pour la faire basculer dans la mer en pleine nuit).

Ce roman est très drôle, jouissif même, quand on voit toutes les tuiles qui s’écrasent sur la tête de Chaz Perrone et qu’il mérite tant. La vengeance de Joey est délicieusement savoureuse. On en redemande ! Le rythme et le ton du roman sont très agréables : entre alligators et nantis pourris, le lecteur est pris par l’histoire, par la richesse des personnages. Comme celui de Tool, le garde du corps qui collectionne les croix qu’il arrache au bord de l’autoroute et qui se prend d’amitié pour une dame âgée en maison de retraite. A lire d’urgence !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s