Twin Peaks

Série phare du début des années 90, créée par David Lynch (le seul et l’unique) et Mark Frost pour ABC, Twin Peaks m’a toujours intriguée de par sa présence : c’est une série qui a marqué les esprits et dont on parle encore aujourd’hui (elle est d’ailleurs rediffusée en ce moment sur Arté). A l’époque de sa sortie, j’étais un peu trop jeune pour la regarder, mais ayant un peu de temps devant moi ces dernières semaines, j’ai décidé de me lancer ! Surtout après avoir lu sur divers sites web (notamment ici) que sans Twin Peaks, on n’aurait pas pu avoir les séries de qualité que l’on peut voir aujourd’hui sur les chaînes US. Pour info, je n’ai jamais vu un seul film de David Lynch (au cas où cette information peut se révéler intéressante pour la suite).

L’histoire se déroule à Twin Peaks, une petite bourgade imaginaire de l’état de Washington. Le cadavre de Laura Palmer (Sheryl Lee), une lycéenne jolie, populaire, aimée de tous, est retrouvé dans un sac plastique. L’incompréhension est totale. L’agent spécial Dale Cooper (Kyle MacLachlan, le Orson de Desperate Housewives) est envoyé à Twin Peaks par le FBI pour mener l’enquête et découvre une population disparate, pleine de secrets… Il découvre rapidement que Laura Palmer n’était pas aussi lisse que ce qu’il pouvait initialement croire…

Je n’aurais qu’un avis : OVNI bizzaroïde. Vraiment. Avec une mention spéciale pour la fin du troisième épisode de la saison un, qui m’a scotchée (voir la vidéo ci-dessous – pour info, pour obtenir cet effet sonore, les acteurs ont appris leur texte de la fin au début et ensuite, le son a été inversé). Ah ça c’est sûr, Twin Peaks a le mérite de me surprendre et d’arriver là où je ne l’attends pas. Parfois même trop…

J’ai regardé jusqu’à présent la première saison et une bonne partie de la seconde (et je crois que je ne terminerai pas cette dernière saison, tant pis pour les 7 épisodes restants). Je sais donc qui a tué Laura Palmer, puisque l’enquête sur le meurtre est résolue dans l’épisode S2E07. Bam, je ne vous dirai rien (de toutes manières, c’est une info que vous pouvez trouver ailleurs très très facilement). Je me rappelais que ma soeur me l’avait dit quand j’étais petite, du coup pas de surprise pour ma part, je me demandais surtout comment cela allait être amené… Pas convaincue, ça reste très tiré par les cheveux…

Pour compléter ma plongée dans l’univers de Twin Peaks, j’ai décidé de découvrir deux autres « supports » : je me suis procuré et j’ai lu Le journal secret de Laura Palmerécrit par Jenny Lynch, la fille de David (introuvable car plus édité actuellement, à acheter d’occasion) et j’ai également regardé le film réalisé en 1992 par Lynch Fire walk with me. J’avais lu le livre il y a quelques années, il se lit rapidement mais bon, ça reste le journal de la descente aux enfers d’une ado abusée, droguée, détraquée qui compose entre sa vie de « prom queen » parfaite et lisse et son autre vie, celle où elle couche avec un peu n’importe qui, fille, garçon, où elle se drogue encore et encore, et où elle est la proie de BOB. Le livre permet de voir un peu plus clair dans l’esprit et la vie de Laura Palmer, mais ça reste malgré tout assez flou (elle n’est pas toujours très lucide et cohérente).

Le film Fire walk with me met en lumière les évènements des sept derniers jours de Laura Palmer, l’étudiante modèle de Twin Peaks, et permet de comprendre les circonstances de sa mort. C’est certainement ce film qui a le plus contribué à ma compréhension des choses (mais c’est lié aussi peut-être aux épisodes de la fin de la saison 2 que je n’ai pas visionnés). Grâce à ce retraçage des derniers jours de Laura, j’ai réussi à avoir une vue d’ensemble de l’histoire et à y voir un peu plus clair… Même si, bien évidemment, ce n’était pas non plus limpide, il ne fallait pas rêver. Mais j’ai quand même compris l’essentiel de l’intrigue grâce à aux explications fournies durant ces 135 minutes.

Les personnages sont hauts en couleur, rien à redire : la secrétaire du commissariat, l’adjoint du shérif, la vieille à la bûche, le psy et ses lunettes bizarres, la femme au cache-oeil, etc. L’ambiance de la série est impressionnante, c’est certainement même elle la star de Twin Peaks. Même trop, car à un certain moment, on est perdu dans cette atmosphère et on perd le fil de l’histoire, on sent que ce n’était pas forcément l’intrigue qui passionnait le plus les scénaristes… Certaines scènes sont absolument hallucinantes, trop même à mon goût. La musique est très bien et colle aux images et à l’ambiance à la perfection. Twin Peaks est de mon point de vue un monument de bizarrerie. Contente de l’avoir découverte, contente de connaître enfin « la vérité » sur cette série, contente également de l’avoir vue avec des yeux « adultes », contente de m’être forgée ma propre opinion… Verdict, je ne la regarderai pas deux fois (je n’ai même pas réussi à la terminer) mais je peux comprendre l’engouement qu’elle a pu déclencher, surtout dans un paysage télévisuel beaucoup moins fourni qu’aujourd’hui (c’est le moins que l’on puisse dire). N’oublions pas qu’en 1990, les séries phares US étaient : Dynastie, MacGyver, Les Craquantes, Côte Ouest, Dallas, Hopital Central, ou Santa Barbara. Quand on regarde le panel et la qualité des tv shows diffusés actuellement aux USA, on ne peut que se réjouir de cette évolution (surtout quand on est une dévoreuse de séries comme moi).

Pour plus d’infos, des résumés d’épisodes, etc., je vous conseille de visiter ce site très complet. Sachez également que Twin Peaks repasse sur Arté en ce moment, selon cet intéressant article de L’Express. Et bien entendu, la page wikipédia consacrée à la série est une source d’informations précieuses !

A noter : la présence, en plus de celle de Kyle MacLachlan, de David Duchovny, de Lara Flynn Boyle (Donna dans la série) et de Moira Kelly (Donna dans le film et la mère de Lucas Scott dans One Tree Hill), Sherilyn Fenn (Audrey dans la série, qu’on a retrouvée notamment dans Dawson et Gilmore Girls), Heather Graham (Annie dans le film), etc.

NB2 : Après avoir vu pas mal de commentaires sur la saison deux sur des forums ou autres sites, il semblerait qu’après un essoufflement (si léger que j’ai perdu le fil), le rythme reprend et David Lynch offre une véritable fin à l’intrigue… Je vais essayer de tenter de visionner ces derniers épisodes (cette construction de phrase montre bien ma motivation, mais bon, je ne promets rien :p)… A suivre.

Publicités

3 réflexions sur “Twin Peaks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s