La cité des jarres

Arnaldur Indridason, ou comment je suis tombée sous le charme d’un thriller islandais. Je pense qu’il s’agit de ma première rencontre avec la littérature islandaise (et ce ne sera pas la dernière, je vous le promets).

La cité des Jarres est un roman policier avec pour personnage central le commissaire Erlendur Sveinsson (qui revient dans d’autres ouvrages de l’auteur). Le cadavre d’un homme âgé est découvert dans son appartement d’un quartier de Reykjavik par les voisins. L’homme, Holberg, a été tué d’un coup de cendrier sur la tête et l’assassin a laissé un mot auprès du cadavre. Initialement, la police pense à un meurtre basique, bête et méchant… Sauf que rien n’a été dérobé dans l’appartement et qu’en grattant un peu, on découvre un tas d’images pornographiques sur l’ordinateur de la victime, ainsi que son passé pas très glorieux… L’enquête nous renvoie une quarantaine d’années en arrière, dans la jeunesse de la victime…

Le roman est très prenant, très rythmé, très bien écrit (et traduit :)). On regarde Erlendur creuser le passé et déterrer de sombres histoires en se demandant comment tous ces éléments vont se connecter ensemble… Et puis, tout s’éclaire, comme un puzzle qui se construirait sous nos yeux. J’ai vraiment beaucoup aimé cette plongée en Islande, l’ambiance était très bien décrite… J’ai apprécié également l’aspect scientifique du bouquin, avec les recherches sur le génome islandais. C’était réellement passionnant à découvrir (mais j’en ai déjà trop dit, j’arrête) ! En parallèle de l’enquête sur le meurtre d’Holberg, le lecteur découvre également la vie privée d’Erlendur et notamment sa relation avec sa fille, Eva Lind, qui semble assez complexe. Le personnage d’Erlendur est vraiment attachant, on sent le côté humain et fendillé derrière la carapace du flic…

J’ai adoré ce roman, qui a eu le mérite de me garder en haleine et de maintenir mon intérêt éveillé jusqu’à la fin… Le trio de flics (Erlendur, Sigurdur Oli et Elinborg) est disparate et intrigant. Bref :) je vous le conseille fortement !

Plus d’infos sur le génome islandais ici et .

Publicités

2 réflexions sur “La cité des jarres

    • Caro dit :

      Je relirai cet auteur, il est vraiment chouette ! On m’a conseillé de commencer par celui-là ;)

      Moi, c’est l’inverse, depuis que je l’ai lu, je me dis encore plus que je dois découvrir l’Islande :) Tu y es restée combien de temps? Bonne journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s