Foert, Non di dju

Cette « chronique de la crise gouvernementale la plus longue de l’Histoire », par Bert Kruismans et Pierre Kroll (le seul et unique) est un véritable régal !

Cela fait à présent près d’un an et demi que je vis en France et que j’ai donc un certain recul vis à vis de l’actualité belge (allez savoir pourquoi, alors qu’on a droit à une quantité phénoménale de chaînes de télé, on n’a pas droit à une seule télé belge en France, sauf via TV5…). Je me tiens au courant via l’appli iPhone du journal Le Soir (qui a toujours été mon grand préféré), ses newsletters, d’autres sites d’info, Twitter et des blogs mais malgré tout, je ne suis pas immergée dans cette actualité, que je suis plutôt en pointillés.

Celui qui résume mieux les situations politiques inextricables qui sont le lot quotidien belge, pour moi, c’est Pierre Kroll. A une époque, ce sont les Guignols de l’info qui m’ont permis de mieux connaître les stars de la scène la politique française. Et Pierre Kroll est celui qui, le premier, est parvenu à m’intéresser à la politique belge. J’adore son humour (parfois noir), sa vision et sa manière de croquer les personnages : en trois traits, on a tout : le physique, l’expression et parfois, l’oeil pervers !

Foert, Non Di Dju (un titre mix entre flamand et wallon) est le résultat d’une collaboration entre le Nord et le Sud de la Belgique (comme quoi, on s’entend bien :)) : Pierre Kroll (dessinateur de talent) et Bert Kruismans, humoriste (que je ne connaissais pas, j’avoue – J’aimerais beaucoup découvrir son spectacle destiné à un public wallon, La Flandre pour les nuls). L’album, édité par les éditions Renaissance du Livre, est sorti fin mai 2011 et reprend les meilleurs dessins et les meilleurs textes des deux auteurs pour former une chronique de la crise politique belge. Désopilant, caustique, hilarant, cynique, caricatural, cet enchaînement est juste excellent et permet de remettre en ordre les étapes qui font que la formation du gouvernement belge est au stade où elle est actuellement (c’est à dire un peu nulle part).

Comme je n’ai pas réussi à le trouver en France ni sur Amazon et consorts, je l’ai ramené de Belgique ! L’album coûte 9,90 euros et il vaut de l’or ! =)

Pour en savoir plus : La présentation de l’album par le journal Le Soir dans une chouette vidéo et le portfolio « La Belgique vue par Kroll », par le même journal.

NB :  Apparemment, on peut se le procurer sur la boutique du Soir, qui livre en Belgique, au Luxembourg et en France !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s