An Education

An Education est un film anglais écrit par Nick Hornby avec notamment la jeune actrice Carey Mulligan (qui a notamment joué dans Pride and Prejudice et Never Let Me Go, tous deux aux côtés de Kiera Knightley). J’ai découvert ce long métrage grâce à Valérie. Avant son article, je n’en avais jamais entendu parler (et je manquais quelque chose) !

En 1961, Jenny a 16 ans. Lycéenne jolie et intelligente, elle étudie d’arrache-pied pour ses A-Levels afin d’entrer à la prestigieuse université d’Oxford pour y étudier l’anglais. Son père la pousse à travailler dur afin qu’elle ait un diplôme et une meilleure vie que lui. Un jour, à la sortie de l’école, alors qu’il pleut des cordes, Jenny rencontre David, un homme qui a près de deux fois son âge. Face à la jeune fille trempée, il propose de ranger son violoncelle dans sa voiture pour ne pas le mouiller et lance ainsi la conversation.

Ils deviennent rapidement amis, David lui fait découvrir une autre facette du monde : arts, expositions, concerts, Paris, etc. Elle s’habitue rapidement à son style de vie, à ses amis Helen et Danny, et une histoire d’amour commence à naître entre eux, malgré la différence d’âge. Les parents de Jenny sont, étonnamment, sous le charme de David, en qui ils voient une occasion pour leur fille de découvrir le monde. Après son 17ème anniversaire, il lui demande sa main. Elle accepte et décide alors, avec le soutien de ses parents, d’abandonner ses études et son rêve d’entrer à Oxford. Sauf que rien ne se passe jamais comme prévu.

J’ai beaucoup aimé ce film, les lumières, les couleurs, les images, mais également le thème : l’éducation des femmes. On sent que le père de Jenny tenait surtout à ce qu’elle fasse des études afin de réussir dans la vie mais dès qu’un mariage s’est présenté, il n’a pas hésité à lui conseiller de laisser tomber ses études, ce qu’elle a fait… Elle-même, ayant goûté à une vie plus excitante, faite de concerts et de voyages, a une discussion animée avec la directrice de son école (interprétée par Emma Thompson), lui exprimant qu’elle ne veut pas d’une vie ennuyeuse, à s’éreinter à étudier des livres. Ce qu’elle veut, c’est la vie que David lui a fait découvrir.

Le jeu des acteurs est parfait : la jeune Carey Mulligan, que je n’avais jamais vue jouer auparavant mais dont j’avais croisé le visage dans des magazines, m’a totalement subjuguée : Jenny, c’était elle ! La plongée dans les années 60 est très réussie : les couleurs et le style sont bien présents et accentuent le charme anglais du film.

En bref, vous l’aurez compris, je ne peux que vous le conseiller !

Les parents de Jenny, Jenny et David

Publicités

6 réflexions sur “An Education

  1. Valérie dit :

    Oh chouette, je suis ravie qu’il t’ait plu! Et si quelqu’un souhaite le voir (en Vo, je n’ai pas la version française), je peux en faire un DVD voyageur.

  2. Caro dit :

    @Valérie : oui, j’ai vraiment vraiment adoré ! Encore merci pour la découverte !
    @Lowett : J’envisage aussi de l’offrir pour le faire découvrir à d’autres personnes, surtout que j’ai l’impression qu’il est assez méconnu (je n’en avais jamais entendu parler avant que Valérie n’en fasse un billet).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s