Chuuuttt, ça pousse…

Chers fidèles lecteurs, vous connaissez à présent plusieurs de mes passions, à savoir, les livres (romans, bds, etc.), les séries télé (vous ne pouvez pas l’avoir manqué), les films, la musique (d’ailleurs je dois bientôt vous parler d’un autre chanteur que j’apprécie tout particulièrement, vous comprendrez pourquoi très rapidement), la photographie, tout ça. Cependant, je ne vous ai encore jamais vraiment parlé de ma passion pour les plantes, arbres, et autres verdures. Pauvres de vous :) Je vais de suite réparer cet effroyable impair !

Nos petites plantes : L’olivier et la nursery (avocats, marrons, pépins, etc.) et les plantes vertes du salon (pied d’éléphant, arbre de jade, avocatier, dragonnier, cactus, lierre)

J’ai grandi dans une maison pleine de plantes : plusieurs pots sur les appuis de fenêtre intérieurs, des pots à l’extérieur également, des plantes dans le jardin, des arbres fruitiers, un potager (et un autre énorme potager chez mes grands-parents), un petit coin de terre où je pouvais faire mes petits essais (des perce-neiges, une narcisse et des clochettes bleues repoussent d’ailleurs chaque année dans le coin, que j’ai également envahi d’un tapis de pervenches que j’ai ramenées d’un autre endroit du jardin), des plantes partout, en somme. J’ai commencé par m’intéresser aux cactus (ce qui n’a pas fait le bonheur parental, surtout que j’en ai encore un qui est en pension chez eux, ce qui leur plaît très moyennement mais j’ai un lien affectif important avec ce cactus donc voilà). Par la suite, une fois dans mon kot (logement étudiant en Belgique, NDLA) j’ai approché les plantes grasses (l’arbre de jade) et les plantes aromatiques : je vivais avec ma menthe et mon basilic qui se portaient très bien dans le climat bruxellois (le climat lyonnais doit moins leur plaire : je les flingue en moins d’un mois ici, pour une raison obscure). En colloc, par après, j’ai tenté d’autres plantes, avec plus ou moins de succès (plutôt moins, on va dire). Mon « saladier sur tronc » (je ne connais pas son vrai nom) de chez Ikéa (j’en ai revus aux Seychelles) n’a pas fait très long feu… Mon aloé vera n’a pas apprécié mon déménagement à Lyon… Ni le désamour que lui portait l’autre humain de l’appartement. Je soupçonne d’ailleurs un sabotage… Mais l’enquête n’a pas abouti.

Depuis mon arrivée à Lyon, nous avons adopté pas mal de plantes, avec plus ou moins de réussite. Mon cher et tendre n’était pas très plantes au début, j’avais réussi à le convaincre d’héberger des bambous en vase avant mon emménagement, rien de plus. Et suite à l’adoption d’un pied d’éléphant, d’un lierre, d’un Pachira Aquatica au tronc tressé (qui est mort après un an), un dragonnier de Madagascar (qui végète), de mon arbre de jade (celui mentionné plus haut, que j’ai depuis l’été 2006), il a été contaminé. Plus récemment, un jeune olivier a colonisé notre cuisine. Après quelques petits problèmes liés à de petites bêtes, il est en pleine forme !

Notre avocatier, évolution du 29 juillet au 25 septembre 2011 (photos prises via l'application iPhone Instagram)

Nursery (amande de mangue, pépins de pomme Pink Lady et pépins de citron)

Et là, depuis quelques mois, nous nous sommes lancés dans le plantage de petites et grosses graines : on a donc un avocat qui grandit depuis juillet (photos à l’appui), trois noyaux d’avocats qui sont dans des verres d’eau, maintenus par trois cure-dents. Une amande de mangue avec un début de pousse, des pépins de pomme (certains déjà germés au coeur même de la pomme) et de citrons ont également investi une petite nursery d’appoint…

En ce moment, mon rêve serait d’avoir un cannelier et un frangipanier (arbre magnifique aux fleurs délicates dont je suis tombée éperdument amoureuse aux Seychelles) :) mais bon, un peu difficile d’entretenir tout ce petit monde dans un appartement et sous les latitudes tempérées de l’Europe. Un jour peut-être ! Apparemment, on peut s’en procurer ici.

A suivre… Depuis la photo ci-dessous, une racine de plusieurs centimètres est sortie de l’amande de la mangue, un des bébés pommiers a été planté dans du terreau et les citronniers commencent également à germer ! (pour plus de photos de l’actualité de nos petites graines, c’est par , sur mon Tumblr ! :))

Nursery day 4 :)

Publicités

5 réflexions sur “Chuuuttt, ça pousse…

  1. bobi dit :

    Et dans quelques mois votre avocat va prendre toute la place de votre salon ;)

    N’empêche, vous gérez, nous, la mangue moisit systématiquement…

    • Caro dit :

      L’avocat je sais pas, on a tenté de le « pincer » pour qu’il se ramifie, et il n’a pas l’air d’avoir bien compris ce qui se passe du coup il ne fait plus rien :) On a trois ou quatre noyaux en attente de germination, dont deux déjà fendus et un qui a même la racine. Côté mangue, ça se passe super bien : en quelques jours la racine a encore grandi et il y a même un début de tige avec des embryons de feuilles qui pointent leur nez : je vais la mettre en terre cette semaine je crois. J’avais mis de côté un autre noyau mais je l’ai oublié et il a totalement séché :( Celui-ci j’avais juste mis l’amande dans le coton humide dans une boite fermée au soleil… ça a poussé tout seul. Du côté pommes et citrons, ça se passe bien aussi :) je poste des photos sur le tumblr cet aprem :D

  2. Stephanie Renard dit :

    Excellent !!! Il faut que je te demande de l’aide alors … J’avais investi dans les plantes aromatiques le printemps dernier : du basilic, du persil, de la ciboulette, du romarin, du thym et de la sauge … Ils étaient en pleine forme pendant qq mois et d’une semaine à l’autre en plein mois de juillet ils sont tous morts :( Quasi tous en même temps. Moi je dis que c’est la faute du climat turinois :-D Non mais sérieux, je ne baisse pas les bras et je recommencerai au printemps prochain .. N’empêche que les petite bêtes dans l’appartement je n’étais pas très fan. Tu aurais des trucs à me donner pour les faire fuir sans insecticides vu qu’on les mange après ? Par contre, pour ma défense la plante verte du salon (dont je ne connais pas le nom) et l’orchidée se portent bien :D

    • Caro dit :

      Alors, les plantes aromatiques ne sont pas du tout mon plus joli succès sous le climat lyonnais. C’est bien simple, je n’arrive à rien. J’ai réussi à avoir des pucerons sur la menthe et le basilic (alors qu’à priori, les pucerons ne sont pas censés aimer ces plantes), j’ai essayé de vaporiser de l’eau avec du produit vaisselle dessus mais ça n’a pas été un franc succès. A priori, il « suffit » d’amener une ou deux coccinelles dans votre appart et le problème est réglé :) Reste à chasser la coccinelle :) Je vais retenter la menthe et le basilic aussi l’an prochain, mais je me méfie… Cette année j’ai dû tuer trois plantes de menthe et autant de basilic… :s
      Sinon on a de petites mouches pénibles et pour ça, tu mets un bête bol d’eau avec un peu de produit vaisselle et elles plongent toutes dedans. Super efficace !
      Par contre, mon olivier est de nouveau attaqué par des petites bêtes que je n’ai pas encore identifiées et que j’essaie de tuer au fur et à mesure mais pas moyen d’éradiquer le truc :( à priori, ce n’est pas mauvais pour lui mais bon, c’est quand même moyen dans une cuisine… :p je cherche toujours.
      Félicitations pour ta plante verte et ton orchidée en tous cas :D

  3. Stephanie Renard dit :

    Bon tu me rassures, j’ai eu les memes soucis de puceron etc. Merci pour le truc pour les petites mouches pénibles, ca sera déjà ca en moins ! Bon courage pour ton olivier !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s