Les années cerises

Ceci est mon premier ouvrage de Claudie Gallay. J’ai souvent été attirée par les couvertures des livres de cette auteure dans la collection Babel d’Actes Sud (toutes plus belles les unes que les autres, à voir ici), mais je n’avais jamais été jusqu’à en acheter un de ses livres. L’illustration des Années Cerises a suffi pour me tenter définitivement. Le roman se lit rapidement : je l’ai englouti lors d’un voyage en avion d’environ une heure. Il fait un peu plus de 170 pages mais est imprimé en assez gros caractères, ce qui facilite le confort de lecture.

Les Années Cerises, c’est l’histoire d’un petit garçon de onze ans, Pierre-Jean, qui vit dans une maison située sur la falaise. De jour en jour, elle s’effrite, mettant en danger la demeure et ses habitants qui risquent de tomber dans la carrière située en contrebas. Mais la maman du petit garçon ne veut rien entendre et refuse de quitter son foyer. C’est un roman mélancolique bercé par une ambiance douce-amère. On se laisse porter par le flot, par la vie « normale » de ces gens particuliers. Entre ses parents, ses grands-parents qu’il adore, son amour pour les animaux (particulièrement les chevaux), son oncle, ses amis, l’école (où il est loin d’exceller) et ses sentiments amoureux naissants pour la soeur de son copain Paulo, quelques années plus âgée que lui, on suit le jeune garçon qui essaie de grandir. Il aime être sur sa balançoire accrochée au cerisier de son jardin, et monter le plus haut possible, là où la falaise se termine et où il est au-dessus du vide.

J’ai adoré le voyage à la mer pour la montrer à sa mémé. J’ai beaucoup aimé l’ambiance tendre et triste à la fois, le ton, les images… Je ne sais pas si je relirai Claudie Gallay (mais il y a de fortes chances que je me laisse tenter par Les déferlantes, qui a plu à de nombreuses personnes) mais ces Années cerises ont été une jolie parenthèse, on glisse doucement dans cette histoire qu’elle nous conte… Je crois que ce roman a le goût d’un chocolat chaud. Et c’est plutôt un joli compliment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s