Les Seychelles #3 : Quelques jours sur Praslin

Déjà troisième et probablement avant-dernier article sur les Seychelles. Cette fois, je vais vous parler de l’île de Praslin, la seconde plus importante de l’archipel.

Praslin est le berceau de merveilleuses plages (Anse Lazio en tête, même si cet été, c’est la présence d’un requin qui l’a rendue tristement célèbre, cf. plus bas) mais également d’un magnifique parc rempli de cocotiers de mer et autres pandanus, La Vallée de Mai. Nous en avons aussi profité pour faire une sortie en bateau sur une île magnifique ainsi que du snorkeling (pour monsieur) au large de l’Ilôt St-Pierre.

La plage d'Anse Volbert

Notre hôtel, le Britannia, était situé sur la plage de Grand’Anse, comme mentionné dans mon premier article. Je conseillerai plutôt de choisir un hébergement sur Anse Volbert, beaucoup plus fournie en restaurants et activités diverses. Le resto du Britannia est plutôt sympathique mais après 5 jours, il devient usant (surtout lorsque, comme moi, on est allergique au poisson et aux fruits de mer). Il y a pas mal de « take away » de ce côté de l’île, mais bon, rien d’exceptionnel. Côté baignade, la plage de Grand’Anse est sympathique mais celle d’Anse Volbert l’est encore plus.

Praslin (5 jours)

Ici encore, nos deux guides ont été très très précieux (malgré les informations parfois périmées du Lonely Planet, mais, à bon entendeur, une nouvelle édition est sortie depuis, comme dit précédemment). Notre hôtel fournissait des navettes un jour sur deux pour se rendre à Anse Volbert et Anse Lazio. Nous avons donc profité de ces bus super confortables pour jeter un oeil de l’autre côté de l’île. Nous avons également visité la Vallée de Mai (et nous sommes revenus à pied jusqu’à Grand’Anse, car les bus de l’île étaient pleins et ne s’arrêtaient pas aux arrêts… Triste monde :p).

  • Anse Volbert (aussi appelée Côte d’Or) : baignade, plage très sympa. Par ailleurs, beaucoup de commerces, de restos, etc. Beaucoup plus animée que l’autre côté de l’île où se trouvait notre hôtel. Je vous conseille plutôt de choisir votre logement ici ! Sinon, petite anecdote et conseil pour Anse Volbert : nous voulions réserver une excursion en bateau pour visiter les îles Curieuse et Cousin ainsi que faire du snorkeling du côté de l’îlot Saint-Pierre. En bonne élève, j’avais noté les super adresses mentionnées par le Lonely Planet (aka ma bible :p). Aussitôt descendus de notre navette, on fonce regarder la plage (magnifique :)) et puis, je propose au chéri d’aller vers l’adresse indiquée par le guide pour les excursions, quand soudain, sur la plage, un type nous accoste. « Vous voulez faire une excursion en bateau? », fut sa phrase d’accroche. Nous lui répondons oui (innocents que nous sommes :)). Il nous explique alors qu’il organise des excursions sur les îles avoisinnantes, on discute (le chéri discute, moi j’attends que ça s’arrête pour aller où j’avais décidé d’aller au départ). Il nous propose alors de nous emmener le lendemain sur son bateau, avec d’autres personnes, blabla. Il propose un prix, le chéri négocie (et se sent super fier de lui d’avoir fait baisser le prix). Finalement, ils se mettent d’accord pour un prix (contre mon gré, mais en même temps, à part avoir le visage fermé, je n’ai pas vraiment pu montrer ma désapprobation tant les choses sont allées vite). Le type nous demande un acompte de 40 euros, nous assure qu’il viendra nous chercher le lendemain matin à notre hôtel en taxi (il proposait qu’on le retrouve sur la plage à la base, mais le chéri a négocié :)). Il note le nom sur un coin de papier déchiré (qu’il nous a demandé), nous gratifie d’un enième « you trust me my friend » (le truc où tu dis oui en pensant non de toutes tes forces), nous tape dans les mains comme si on était potes depuis 10 ans, et s’en va le coeur content. Moi par contre, pas contente du tout. Je râle de toutes mes forces, mais bon, voilà, on lui a donné 40 euros donc c’est fait. Tant pis. D’un côté, j’espère qu’il viendra sinon on perd de l’argent, d’un autre côté, j’ai noté toutes les incohérences de son discours (d’abord il n’était pas sur le bateau, ensuite, oui, puis on était d’abord deux, puis quatre, etc.) et j’ai tout sauf envie de me retrouver sur un bateau en mer avec ce type. Bref, je continue à râler (j’ai une super endurance à ce jeu). J’ai quelques doutes quand je vois le nombre de fois où on se refait accoster durant cette journée, sur la plage, pour des excursions similaires. Mais malgré tout, je ne suis pas confiante. Le lendemain, on est prêts : appareils photos chargés, masques de plongée, crème solaire, on est au taquet. Sauf que après une heure d’attente, on fait une croix dessus : il ne viendra pas. Au moins, on a fait rire la réceptionniste de l’hôtel : on n’avait même pas pris le nom du type :) Apparemment, c’est une arnaque assez fréquente, ils sont nombreux à proposer ce genre de services sur la plage… Super gentille, la réceptionniste a fait venir le jour même pour nous la représentante d’une agence sérieuse, Mason Travels, pour nous organiser une excursion. Au final, compte tenu des quarante euros perdus, on a renoncé à visiter Cousin :p Tant pis pour les oiseaux. Fin de l’anecdote.

Mosaïque de Praslin : Anse Volbert, fruits en vente au bord de la route, Anse Lazio, son rocher, Tortue terrestre géante sur Curieuse, mangrove sur Curieuse, Cocos-fesses dans la Vallée de Mai, Vallée de Mai

  • Anse Lazio : paradisiaque, une eau limpide, un énorme rocher d’où les nageurs les plus motivés plongeaient, Anse Lazio est LA plage la plus réputée de Praslin. Sauf qu’une semaine avant notre arrivée, un Français a été attaqué par un requin sur cette même plage. Et quelques jours après notre passage (nous venions d’arriver sur La Digue, je pense), c’est un Anglais en lune de miel qui a connu le même sort… Après cela, des mesures ont été prises et la baignade a été interdite sur Anse Lazio comme autour de l’îlot Saint-Pierre (et d’autres endroits également). Plus d’infos ici. Mais le fait est que la plage est magnifique : on a une très belle vue sur les îles Chauve-Souris et Saint-Pierre. Par contre, choisissez plutôt de vous y rendre avec les navettes de l’hôtel ou en voiture de location. Le bus que nous avons pris (du réseau seychellois) nous a amené jusqu’à Anse Boudin. Ensuite, nous avons marché durant près d’un kilomètre pour arriver à Anse Lazio, mais la balade se fait sous un soleil de plomb et ça monte bien (puis ça descend bien aussi). Autant vous dire qu’on était parmi les premiers au point de rdv d’Anse Lazio pour être sûrs de ne pas louper la navette retour vers notre hôtel et ne pas se retaper la balade en sens inverse à pied.
  • Excursion en catamaran sur l’île Curieuse et l’îlot Saint-Pierre: nous avons donc réalisé cette excursion avec Mason Travels, une compagnie omniprésente sur l’île et très sérieuse. Nous avons renoncé à la visite de Cousin, comme mentionné ci-dessus. Cousin est surtout réputée pour les oiseaux qu’elle abrite, notamment la sterne blanche, l’oiseau symbolique des Seychelles. Nous en avons croisé de loin sur La Digue, mais c’est tout. Un peu de regrets, mais bon, on ne pouvait pas tout faire :p
    • Curieuse : si vous voulez des tortues terrestres géantes, c’est ici ! :) J’ai toujours pensé que les tortues étaient des animaux peu dynamiques, lents, etc. Erreur : ici, elles sont super actives, réactives, c’est super ! Elles se tiennent bien droites sur leurs pattes, avancent vite, mangent des feuilles super rapidement :) C’est vraiment une super expérience que de donner à manger à ces petites (grosses) bêtes ! Vous visiterez également la maison du docteur : l’île a servi tout un temps à accueillir les lépreux. Par la suite, on traverse l’île via la mangrove jusqu’à la Baie Laraie (qui accueille les tortues). On a adoré Curieuse et ses tortues ! Surtout quand on arrive sur la Baie, après avoir cheminé sur le sentier en voyant des canneliers, de la vanille et rencontré une tortue de 70 ans qui s’y promenait par hasard, le premier regard qu’on a sur la baie, la plage et ces dizaines de tortues en semi-liberté qui se baladent, pleine de vie, c’est inoubliable !
    • îlot Saint-Pierre : ici, c’est plutôt mon cher et tendre qui a vécu l’expérience à fond. Moi, je suis restée bien sagement sur le bateau pendant que les autres faisaient du snorkeling. Le temps était un peu couvert, la sortie a dû être écourtée. On ne visite pas l’îlot Saint-Pierre, le spot est uniquement utilisé pour faire de la plongée. Mais c’est une merveille à photographier :) Le snorkeling était apparemment sympa mais c’était encore mieux lors de notre excursion sur Cocos et Félicité (cf. mon prochain article sur La Digue).

L'îlot Saint-Pierre

  • Vallée de Mai : parc naturel de près de 20 hectares, La Vallée de Mai est surtout connue pour héberger des cocotiers de mer. L’entrée est un peu chère : nous avons payé 20 euros par personne (le Lonely Planet parlait de 15, comme quoi en trois ans ça a bien augmenté), mais ça vaut le coup. Nous avons choisi de ne pas faire la balade avec un guide (j’avais lu sur des forums que ce n’était pas nécessaire) : nous avons reçu un plan à l’entrée, avec les points d’intérêt, les différents chemins possibles, et nous avons fait un petit mix entre les cinq pour voir les choses qui nous tentaient (mention spéciale pour la chute d’eau, qu’on ne peut voir qu’en quittant totalement le parc et en longeant la route, sachant que l’endroit n’est pas indiqué et pas facile d’accès :p). Nous avons donc vu des cocotiers de mer (énormes) avec les fruits mâles et femelles, des pandanus, des lataniers, etc. Nous n’avons malheureusement pas vu de perroquet noir (symbole des Seychelles avec les sternes blanches :p). C’est peut-être à ça que servaient les guides :) Nous étions venus en bus mais avons du repartir jusqu’à Grand’Anse à pied : les bus qui traversaient l’île en passant par la Vallée de Mai étaient tous plein… Le parc était en effet situé sur la route entre Grand’Anse et Anse Volbert.

Nous avons ensuite quitté l’île de Praslin pour rejoindre La Digue, la dernière étape de notre voyage. Nous avons pris le bateau « Cat’s Roses », un catamaran très similaire au Cat Cocos, le mal de mer en moins.

Retrouvez mes autres articles sur les Seychelles : Préparatifs, Mahé et La Digue (bientôt).

Publicités

3 réflexions sur “Les Seychelles #3 : Quelques jours sur Praslin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s