Les Seychelles #4 : Coup de foudre pour La Digue

Voici le dernier article sur notre magnifique séjour aux Seychelles (les autres sont ici,  et ) ! Aujourd’hui, à l’honneur, l’île de La Digue, la plus petite sur laquelle nous ayons séjourné mais la plus belle selon nous !

Si Mahé et Praslin nous en avaient déjà mis plein la vue, avec La Digue, on a atteint l’apothéose de la beauté ! L’île est tout simplement magnifique, nous avons eu le coup de foudre (surtout moi) ! Entre les rues et ruelles très agréables (et très décorées pour la fête de La Digue, dont je vais vous parler plus bas), les plages belles à tomber, l’absence de voitures (sur La Digue, tout se fait à vélo), le charme de la population, je ne savais pas où donner de la tête !

Notre guesthouse, la Pension Hibiscus, était située sur une ruelle, entre le village de La Passe et la plage d’Anse Réunion. Nous avons été ravis de notre séjour dans cette guesthouse : accueil très amical et adorable par la propriétaire, Jennita (qui nous a organisé une sortie snorkeling sur les îles Cocos et Félicité), petit-déjeuner aux couleurs Seychelloises, proche de tout en vélo (Jennita s’est occupée de nous procurer des vélos de location), etc. Côté baignade, nous avons surtout profité de la plage de Anse Réunion, très proche de notre guesthouse et spot idéal pour admirer le coucher de soleil sur Praslin et Ronde. C’était tout simplement splendide ! L’eau était à température idéale, limpide, bref : rien que de vous en parler, je rêve d’y retourner !

Petit déjeûner local, gousses de vanille, arbre à pain, noix de coco, fleurs de frangipanier, bouteille recueillant la sève de cocotier

Petites infos : pas beaucoup de routes, tout se fait à vélo. Il faut prévoir impérativement des lampes torches pour le soir, car il n’y a pas d’éclairage public ! Vous risqueriez d’écraser des poules (en totale liberté sur l’île) ou des escargots et de vous faire renverser par des cyclistes !

La Digue (4 jours)

Encore une fois, nous avons bien étudié nos deux guides, qui se sont révélés super utiles tout le long du séjour. J’ai peut-être une préférence pour le Lonely Planet (même si le mien était un peu dépassé, mais comme je vous le disais dans un article précédent, une nouvelle édition est disponible), mais c’est une question de goût !

Comme dit ci-dessus, sur La Digue, sauf exceptions (quelques taxis sont là pour vous emmener du port à votre hôtel ou guesthouse et inversement), vous circulerez à vélo ou à pied ! Se promener là-bas, c’est le rêve (même pour quelqu’un qui n’était plus monté sur une bicyclette depuis des années :p) : pas de voiture, pas de pollution, c’est globalement plat (sauf quelques pentes du côté Nord de l’île, pour aller à Anse Patates notamment), c’est vraiment super agréable !

Instantanés de la fête de La Digue

Alors, ce qu’on a vu, aimé, retenu :

  • le village de La Passe : c’est là que se trouve le port, les magasins, etc. Nous avons trouvé ce qui se rapproche le plus d’un supermarché sur La Digue : le magasin de Grégoire (qui a également une pizzéria à La Passe).
  • la fête de La Digue : nous avons eu la chance (et ce n’était pas du tout fait exprès) d’arriver sur l’île le 14 août, juste la veille de l’Assomption ou fête de La Digue. Les Seychellois viennent très nombreux sur la petite île pour l’occasion. Le village de La Passe revêt ses habits de fête, l’Eglise est superbement décorée et la Grotte également. Nous avons assisté à la cérémonie religieuse à la Grotte et avons ensuite suivi la procession qui repartait à l’église de l’Assomption. C’était un moment magique, haut en couleur, vraiment une expérience magnifique ! Les gens, l’ambiance, la foule, les couleurs, c’était splendide ! Le village était à la fête : des jeux, des stands où on pouvait manger, acheter des souvenirs, des vêtements, boire, etc. Mon cher et tendre a également eu le bonheur (ou pas) de goûter de l’alcool de coco (la sève est récoltée dans des bouteilles accrochées aux branches coupées du cocotier et puis, elle macère, elle est filtrée et hop, dans le verre). Apparemment, pas le meilleur alcool qu’il ait bu :p
  • le parc de Union State: l’entrée est payante (4 ou 5 roupies je crois) mais si vous vous y rendez trois fois la même semaine (ou une règle dans le genre, je ne suis plus certaine), vous avez accès gratuit le reste de la semaine. L’entrée vaut vraiment la peine pour plusieurs raisons mais surtout car c’est au bout de ce parc que vous trouverez la plus belle plage du monde (selon le magazine GEO), celle que vous verrez partout comme représentation des Seychelles, celle finalement qu’il faut voir absolument : Anse Source d’Argent. La balade en vélo au coeur de ce parc est un régal : tout est superbe et vous en prenez plein les yeux à chaque coup de pédale ! A voir donc dans le domaine de Union State :
    • Anse Source d’Argent ;
    • les tortues terrestres géantes (mais elles font peine à voir, dans leur enclos, amorphes : elles n’ont rien à voir avec celles que nous avions vues sur Curieuse) ;
    • la plantation de vanille : j’ai vu des fleurs et des gousses et ai récolté quantité de piqûres de moustiques :p ;
    • les cocotiers immenses et majestueux au bord des chemins du parc ;
    • Big Rock ;
    • un moulin à coprah (pulpe séchée de la noix de coco) pour réaliser de l’huile de coco, etc.;
    • un petit magasin de souvenirs très sympa à l’entrée avec citronnelle, thé à la vanille, vanille, coco-fesses, etc. Peut-être un peu plus cher que ce qu’on peut trouver à La Passe mais je crois qu’on a trouvé la citronnelle que là… ;
    • Plantation House ;
    • le cimetière de la famille Mellon, accolé à la mer. Je ne suis pas sensible à la beauté de ce type de lieu en général, mais là, la vieillesse des pierres blanches, le soleil, le décor, le calme… C’était un sanctuaire vraiment très beau et calme ;
    • etc.

Parc de Union State : boutique, cimetière. Maison Jaune au sein de l’hôtel La Digue Island Lodge. Vue de Plantation House.Ruelle sur l’île.

  • les plages :
    • Anse Union (ou Réunion) : très jolie, parfaite pour la baignade et un spot idéal pour admirer le coucher de soleil sur Praslin;
    • Anse Sévère : très jolie aussi : de l’autre côté du village de La Passe, baignade sympa, apparemment plus de problèmes de courant que pour Anse Union, plus calme;
    • Anse Patates : très belle avec de grosses pierres, elle se trouve encore après Anse Sévère. Pas de baignade de ce côté. En plus, entre Anse Sévère et Anse Patates nous avons vu d’énormes vagues s’écraser violemment contre des murets, ça donnait tout sauf envie de se baigner par là !
    • Anse Source d’Argent dont je viens de vous parler, parfaite pour de magnifiques photos ! Nous avons (j’ai voulu plutôt :)) y aller à l’aube pour la voir déserte (car bon, la plus belle plage du monde est rarement déserte :p). Je crois qu’on s’est levés à 5h, notre dernier jour. On a enfourché nos vélos, à moitié endormis, roulé jusqu’au domaine de Union State, traversé le parc, abandonné nos vélos au moment où il est interdit de continuer en deux roues et terminé à pied. C’était magnifique mais un petit bémol : le soleil n’était pas encore levé, lui non plus… Selon un photographe rencontré ce matin là, il ne passait par dessus là colline que vers 9h du matin :p Mais les photos sont quand même chouettes, sans la moindre présence, et puis en les regardant on se souvient du moment :) Donc, à cette heure-là, les seules personnes que vous croiserez sont : les Seychellois qui vont cueillir des noix de coco pour en faire des boissons pour touristes la journée et des touristes motivés avec des réflex (si si, je n’ai croisé que des réflex ce matin-là :D)

      Les rochers de Anse Source d’Argent, vue sur Praslin et Ronde à partir de La Digue, chemin de l’Anse Source d’Argent, poissons à proximité de l’îlot Cocos

  • Excursion snorkeling sur les îlots Cocos et Félicité (~50€/pers) : cette fois, suite aux recommandations de mon Lonely Planet, je n’ai pas pu résister à la sortie snorkeling. Je crois que j’ai craqué quand j’ai lu que l’eau autour de ces îles ressemblait à s’y méprendre au « monde de Némo ». J’ai surmonté ma peur (et j’ai demandé un gilet de sauvetage aussi, mais je n’étais pas la seule) et j’ai enfilé des palmes et un tuba pour la première fois de ma vie. J’ai eu quelques frayeurs (je n’ai absolument pas confiance en l’élément « eau ») mais ça s’est plutôt bien passé : j’ai vu plein de poissons : chirurgien (comme Dory dans Némo), perroquet et même une tortue marine (qui ne se sentait pas à l’aise, entourée par tant de gens bizarres et qui a voulu mordre la sangle de mon gilet de sauvetage… Il faut dire que le gilet me faisait dériver vers elle, ce qui ne devait pas renforcer son sentiment de sécurité…). Grand moment ! Un conseil : des t-shirts anti-UV. Ma super crème Laroche Posay indice 50 waterproof n’a pas fait long feu dans ces conditions extrêmes (elle est très efficace en conditions normales) et on a brûlé du dos de manière assez importante. Heureusement qu’on avait amené un tube de Biafine par précaution : on l’a quasiment vidé en 2 jours !   Mais par contre, on a souffert pour dormir, s’habiller et s’asseoir dans l’avion au retour. On n’était pas fiers ! La prochaine fois, promis juré, on s’achète ces t-shirts chez Décathlon, la seule solution vu les conditions selon ma dermatologue.
  • la Maison Jaune au coeur de l’hôtel La Digue Island Lodge. Conseillée par mon guide, mais rien d’exceptionnel. Par contre, nous avons très bien mangé le soir où nous avons dîné dans le restaurant de l’hôtel. L’animation ne nous a pas convaincus, elle était un peu décalée par rapport à la vie seychelloise que nous avions pu découvrir ;
  • le parc de la Veuve : petite promenade à vélo sympa, mais on a pas vu l’oiseau en question dans le parc… On l’a vu par hasard près de Anse Source d’Argent.

Sur cette île, nous avons eu un peu de pluie. D’ailleurs, on a ramené une copine chez nous un soir, au chaud dans un coupe-vent que, par chance, j’ai mis à sécher dans la cuisine durant la nuit. Et j’ai refermé la porte de la chambre. Une grande araignée noire. Alors, en général, on n’est pas trop effrayés mais bon, elle restait quand même grosse et rapide donc on n’en menait pas large. J’essayais de me remémorer les infos de mon guide : pas de serpents, pas d’araignées dangereuses (on avait croisé beaucoup d’araignées brunes, toutes fines qui apparemment étaient totalement inoffensives), pas de crocodiles (c’est vraiment top les Seychelles, pour ça aussi :)). En demandant à mon chéri de garder la bête à l’oeil, je sors demander de l’aide à notre hôtesse : la dame qui s’occupe du petit déjeuner arrive avec un grand balai et une bombe aérosol. Elle trouve la bête, vaporise son produit dessus plusieurs fois, l’assomme avec son balai et l’achève. En anglais, je lui demande si elle était dangereuse (étant persuadée qu’elle me dirait non, comme mon guide). Mais apparemment, oui… Pas mortelle mais elle pouvait bien nous rendre malade. Du coup, cet incident m’a transformée en psychopathe : je secouais les fringues énergiquement avant de faire rentrer quoi que ce soit dans la chambre, je vérifiais les draps avant de me coucher et le pompon ça a été quand on a dû refaire les valises pour rentrer : j’ai tout sorti, tout secoué minutieusement avant de les boucler. Vous imaginez que je ramène cette saleté en Europe !

Pour la suite, après ces aventures (passionnantes), on a dû dire au revoir à la Pension et surtout aux Seychelles, à la population super accueillante et aux eaux tièdes et limpides bordées de roches… Nous avons repris le Cat Cocos vers Mahé dans l’après-midi, enchaîné avec un bus qui nous a amenés à l’aéroport et ensuite, patienté jusqu’à 4heures du matin pour pouvoir enfin passer les contrôles de sécurité pour notre vol qui décollait à 7h. Nous avions choisi de ne pas payer une nuit supplémentaire et une balade en taxi pour une nuit de 22 à 3h du matin. Nous avons donc campé dans l’aéroport, sur les bancs à l’extérieur dans la cafétéria (totalement ouverte sur l’extérieur également). Pas la meilleure sieste mais bon, ça dépanne et on n’a pas eu le moindre souci.

Voilà qui clôture mes articles sur notre voyages aux Seychelles (les autres articles sont ici : préparatifs, Mahé et Praslin). Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaires ou en utilisant la page contact !

Publicités

13 réflexions sur “Les Seychelles #4 : Coup de foudre pour La Digue

    • Caro dit :

      Merci madame ma témoin :) Contente que ça vous donne (encore plus) envie d’y être ! C’est tout bientôt en plus pour vous ! Tiens moi au courant de l’organisation :) Plein de bisous !

  1. Seguela dit :

    Un vrai plaisir de te lire ! Départ me concernant 6 octobre je prends tout les bons plans !! Merci pour tous tes conseils et bonnes adresses

    • Caro dit :

      Merci pour ce message :) Génial ça ! Le 6 octobre ça te laisse le temps de mettre tout au point et de fignoler les détails ! Tu as déjà ton programme général (nbre de jours/île)? Si besoin d’autres infos, hésite pas à me contacter via la page contact !

      • Seguela dit :

        Cc caro, nous arrivons le lundi 6 à 6h30 départ le vendredi 17 à 6h30 du matin ça va piquer ! Est-ce que tu sais si aéroport est ouvert toute la nuit car je me demande si je ne vais pas faire nuit blanche car enregistrement min 1 heure avant :-( pour le départ… je pensais démarrer par Praslin 4 jours, la Digue 4 jours, et terminer par Mahé 3 jours. Je pense que cela pourrait être équilibré dans ce sens

      • Caro dit :

        Nous avions choisi de faire comme toi pour la nuit à l’aéroport (cf. la fin de l’article). Honnêtement c’est moyen. Nous n’avons pas eu de souci mais ce n’est pas fait pour… En fait, vu que tu n’as le droit de passer le contrôles de sécurité que 1 ou 2 h avant le vol, tu dois quand même passer une partie de la nuit dans la zone accessible à tout le monde. Et pour l’aéroport de Victoria, cette zone est ouverte : on a dormi sur un banc et derrière nous, un muret d’environ 1 mètre de hauteur et juste derrière, les voitures qui déposent des gens ou passent juste… C’était moyen. Alors ça nous a permis d’économiser une nuit d’hôtel mais pour ma part j’ai somnolé plutôt que dormi avec mon sac à dos dans les bras… Et puis, vers 4h du matin on a enfin eu le droit de passer la sécurité et d’être dans un endroit plus adapté. Il y a une cafétaria (toujours ouverte sur l’extérieur) mais qui ferme assez tôt (entre 22h et minuit je pense)… Il y a des prises électriques mais bon, une fois que tout est éteint tu ne peux pas y faire grand chose et c’est glauque. Bref, nous on l’a fait et ça a été mais bof bof… La preuve, on était les seuls (ou presque) à avoir fait ça. Et pourtant notre avion était bien rempli…
        Pour ton programme, il a l’air plutôt sympa :) pourquoi par contre commencer par Praslin au lieu de Mahé ?

    • Caro dit :

      Bonjour, nous avons fait l’excursion avec Daniel Socrate, sur le bateau « la Fidélité ». Nous avons pris contact avec lui sur place via la pension Hibiscus dans laquelle nous logions. J’espère que cela pourra vous aider.

  2. Chrystelle dit :

    Bonjour Caro !

    Merci pour vos billets qui me confortent dans mon choix des Seychelles !
    À leur lecture, j’ai vu que vous aviez préféré La Digue… Alors voilà ma question :

    J’ai prévu un séjour dans un mois qui s’articulera de la façon suivante :
    – Mahé 3 jours
    – Praslin 5 jours (avec 2 jours de plongée sous-marine et l’excursion en 1/2 journée à Curieuse et St Pierre)
    – La Digue 3 jours (avec Coco et Félicité)
    – puis retour Mahé 3 jours (avec une éventuelle plongée supplémentaire) puis départ.

    Mes dates sont bookées pour l’enchaînement Mahé-Praslin-La Digue, mais je me pose encore la question de rester un jour de plus sur La Digue (4 jours au lieu de 3) et de raccourcir ainsi ma « 2nde phase » Mahé (2 jours au lieu de 3).

    Ce qui nous ferait au total :
    5 jours à Mahé (au lieu de 6),
    5 jours à Praslin,
    4 à la Digue (au lieu de 3).

    La Digue me paraissant petite, j’hésite encore… Est-ce large d’y rester 3 jours ou est-ce trop peu pour en faire le tour ? Visite de l’Union Estate comprise et excursion comprises.

    Pour Mahé, j’ai peur d’être juste en 5 jours car le Lonely indique pas mal de points d’intérêt à faire à Mahé en plus des plages (Victoria, rando dans le Morne Seychellois, la baie du Port Launey, le Jardin du Roi, le cimetière, la cathédrale, le temple hindou, le jardin botanique etc.)

    Il me reste quelques jours avant de prendre une décision pour changer les hébergements et la date du bateau.
    Votre conseil me serait d’une grande aide.

    Des divers avis que j’ai lus, Mahé semble l’ile la plus « fade » des 3… Il serait dommage de perdre une nuit si coup de cœur pour La Digue :-(

    Merci et désolée pour ce long message.

    Chrystelle

    • Caro dit :

      Bonjour Chrystelle!

      Avant tout, désolée pour le retard de réponse !

      Effectivement, nous avions eu un gros coup de coeur pour la Digue. Cependant, nous y étions juste pour la fête de la Digue, ce qui rendait l’île encore plus intéressante (nous avions suivi la procession, etc.). Ce qui est génial sur cette île, c’était de profiter de l’ambiance, flâner à vélo, profiter des belles plages (Anse Source d’Argent en tête, évidemment) et des coins et recoins de l’île.

      Pour ce qui est de Mahé, nous avions choisi de ne pas louer de voiture, ce qui nous a fortement limités en termes de visite. Victoria est plutôt petite, on en fait relativement vite le tour. Par contre pour le reste, effectivement, il y avait plusieurs choses sympathiques à voir selon le guide (je me souviens de la Tea Factory, par exemple, qui me tentait beaucoup). Si vous louez un véhicule sur Mahé, vous pourrez facilement remplir les journées et profiter un peu des plages aussi. Et 3 jours complets sur la Digue devraient suffire également. Tout dépend de comment vous souhaitez les remplir :)

      Mais effectivement, Mahé était la plus « terne » des trois îles pour nous. Je pense que si nous devions le refaire avec la durée que vous envisagez, nous resterions plutôt sur 5 jours sur Mahé, ensuite 5 jours sur Praslin et puis 4 jours sur la Digue, sur laquelle vous vivrez plutôt au ralenti, profiter des plages, profiter du paysage alors que sur Mahé vous serez plutôt en mode visite intensive. Praslin est un mix entre les deux :)
      Vous me direz ce que vous en pensez !

      Bon voyage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s