Les larmes de diamant

En rédigeant mon article sur les lectures sous le plaid avec un chocolat chaud (ou thé ou tisane, je ne suis pas sectaire), je vous ai parlé de l’auteur Deborah Crombie. En allant chercher un lien à mettre dans le post, j’ai découvert sur Amazon (merci Amazon) qu’elle avait sorti un nouveau roman en poche. Ni une ni deux, hop hop, dans mon panier et deux jours plus tard, dans ma boîte aux lettres. Je l’ai dévoré ! J’adore son ton, sa manière de raconter ses histoires, ses intrigues, ses personnages. Bref, je vous spoile la fin de l’article mais je vous le conseille très très fort !

9782253167143Nous retrouvons les flics Duncan Kincaid et sa chère et tendre Gemma James, toujours pas mariés mais habitant désormais ensemble une jolie maison qu’ils louent à Notting Hill avec leurs enfants respectifs : Kit et Toby. Erika Rosenthal est une amie de Gemma, une vieille dame tranquille, Juive d’origine allemande et docteur en histoire. Par hasard, elle retrouve dans le catalogue d’une salle de ventes une broche réalisée par son père et offerte par celui-ci lorsqu’avec son époux David, elle a fuit l’Allemagne nazie. Quelques années plus tard, David a été victime d’un meurtre non élucidé, son corps fut retrouvé dans un jardin public londonien. Très perturbée par cette découverte de ce bien qu’elle croyait perdu depuis plus de cinquante ans, elle appelle aussitôt Gemma. Celle-ci mène sa petite enquête, totalement officieuse, en allant à la rencontre d’une employée de la salle des ventes, Harrowby’s, pour l’interroger sur la broche Art Déco réalisée par le père d’Erika. La nuit même, la jeune fille, Kristin, meurt écrasée par une voiture… Et l’enquête de Gemma devient celle de Duncan Kincaid et de son équipe.

Pour son douzième roman, Deborah Crombie a encore réalisé un petit bijou ! Cette fois, on suit deux enquêtes en parallèle : celle d’aujourd’hui, concernant la broche et la mort de Kristin Cahill, et celle concernant la mort de David Rosenthal, l’époux d’Erika, menée par Gavin Hoxley. Le rythme, l’intrigue, les dialogues, l’alchimie entre Gemma et Duncan, l’enquête et leur vie de couple londonien, cette plongée dans l’histoire : tout est excellent. J’aime me plonger dans les romans de Mme Crombie, et j’ai hâte de pouvoir découvrir les prochains ! Je vous les conseille (et évitez de suivre mon exemple : lisez-les dans l’ordre :)). Bonne lecture !

Publicités

2 réflexions sur “Les larmes de diamant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s