Tes dernières volontés

51JuEInqbhL._SL500_Sur les conseils d’un libraire, j’ai acheté et lu très rapidement Tes dernières volontés, de Laura Lippman (paru en poche chez Points). C’est l’histoire d’Eliza Benedict, une jeune femme de Nouvelle-Angleterre. Mariée à un journaliste, maman d’une adolescente, Iso, et d’un petit garçon adorable, Albie, elle vit avec un lourd passé. A l’âge de 15 ans, alors qu’elle se promenait seule, Elizabeth Lerner a été enlevée par Walter Bowman, un jeune homme qui avait déjà tué enlevé et tué au moins une jeune fille. Après plusieurs semaines d’enlèvement, un viol et beaucoup de menaces, l’homme fut arrêté et Elizabeth enfin libérée. Entretemps, il avait également enlevé et tué une autre jeune fille, Holly Tackett. Le roman démarre sur la vie normale de la petite famille Benedict, leur routine depuis leur retour d’Angleterre, etc. L’élément perturbateur : une lettre trouvée par le petit Albie destinée à sa mère. Une missive de Walter Bowman. Isolé dans le couloir de la mort, le psychopathe revient vers son ancienne victime, la seule qu’il a laissée en vie, afin de lui présenter ses excuses et de la revoir pour parler de certaines choses…

Le roman alterne les points de vue entre la jeune Elizabeth Lerner et l’adulte Eliza Benedict (la jeune fille a choisi de raccourcir son prénom après son enlèvement, afin de pouvoir recommencer à zéro dans sa nouvelle école). On vit l’enlèvement, on comprend la manière qu’a eue l’adolescente pour essayer de survivre : s’effacer, se soumettre, ne pas irriter son ravisseur. On voit également l’emprise que Walter Bowman a eue sur la jeune adolescente. On découvre la victime suivante, Holly, et la manière dont se sont déroulés ses derniers moments. En parallèle, on suit la vie routinière d’Eliza, qui galère avec sa fille adolescente : problèmes scolaires, etc. et qui tente de gérer la tentative de contact de Walter et les assauts de Barbara Lafortuny, une bénévole de la prison, un peu dérangée, résolument contre la peine de mort et soutien de Walter. La mère d’Holly revient également à la charge, peu avant l’exécution de Walter, en apprenant qu’Eliza est à nouveau en contact avec le meurtrier de sa fille… Elle reste persuadée qu’il y avait quelque chose entre Eliza et Walter, qui expliquerait qu’il lui ait laissé la vie sauve…

Ce que je vais reprocher à ce roman, qui ne m’a pas totalement convaincue, c’est qu’au fil des pages, on s’attend à ce que quelque chose arrive, une confrontation, une révélation… Bref, quelque chose. Et malheureusement, on attend un peu pour rien. On perd beaucoup de temps pour des passages peu intéressants, les personnages ne sont pas passionnants, on n’accroche pas suffisamment à l’histoire… Il manque un truc pour que ce bouquin soit bon. C’est dommage, l’idée de se concentrer sur une victime unique survivante était super intéressante et aurait pu être géniale… Si elle avait été mieux exploitée.

Publicités

4 réflexions sur “Tes dernières volontés

  1. Zina dit :

    J’avoue que pour ma part j’ai beaucoup aimé. J’ai trouvé le personnage d’Eliza très attachant et que l’histoire était racontée de manière très fine.

    • Caro dit :

      Je pense que ma déception est aussi liée au fait que j’attendais autre chose en lisant ce roman. Le côté psychologique est bien rendu mais j’étais en attente en permanence d’un truc, d’une révélation, de quelque chose en fait… Et le fait que finalement, il ne se passe pas grand chose m’a un peu déçue… Mais bon :) Eliza était effectivement un personnage très réussi mais je n’ai pas réussi à m’y attacher véritablement… Dommage. Tu en as d’autres à conseiller de cet auteur pour que je revoie mon jugement ? :) Merci pour ton passage en tous cas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s