La Princesse des glaces

Cela faisait un bon moment que j’avais envie de découvrir cet auteur suédoise de romans policiers. Camilla Läckberg a connu de beaux succès avec notamment son premier roman, La Princesse des glaces. C’est celui par lequel j’ai décidé de commencer (en même temps, c’est le premier d’une série basée sur des personnages récurrents, donc ça reste cohérent).

Princesse des glaces

L’intrigue se déroule dans le petit village de pêcheurs de Fjällbacka, sur la côte ouest suédoise. Erica Falck revient dans la maison de ses parents qui viennent de mourir dans un accident de voiture afin de trier leurs affaires et de tout doucement vider la maison et tourner la page. Cependant, au début de son séjour, elle découvre le cadavre gelé de sa meilleure amie d’enfance, Alexandra Wijkner, qui se serait suicidée dans sa baignoire. Personne ne croit à ce suicide, à commencer par la famille de la jeune femme. De plus, des détails suscitent la curiosité de la police. Pour commencer, pourquoi Alexandra passait-elle autant de week-ends loin de son mari dans la maison de son enfance, avec qui traînait-elle ? L’autopsie révèle qu’elle était enceinte de quelques mois à peine… Pourquoi donc, alors qu’elle nageait dans le bonheur selon son associée, aurait-elle commis l’irréparable ?

Erica Falck, écrivain et biographe, se retrouve bien malgré elle mêlée à cette enquête… Avec un certain recul, elle décide cependant de creuser elle aussi afin de comprendre ce qui a pu se passer et l’idée germe d’en faire son prochain livre. Elle se rapproche de l’inspecteur Patrick Hedström, qui craquait sur elle quand ils étaient plus jeunes et qui sort tout juste d’un divorce. Au départ, ils se fréquentent principalement pour les raisons de l’enquête mais rapidement, hop hop, on a la petite histoire d’amour qui met une petite dose de couleur dans cette enquête en teinte de gris.

Les personnages sont attachants, on peut s’identifier à Erica, à Patrick, leurs histoires personnelles sont très intéressantes également. La famille d’Erica, les collègues de Patrick au commissariat, etc. tout est bien décrit, bien creusé. Et j’ai adoré visualiser ce village suédois joliment dépeint par Camilla Läckberg (qui le connaît plutôt bien puisqu’elle y est née), ça m’a laissée rêveuse (malgré l’enquête policière). J’ai décidément très envie de visiter la Scandinavie !

3704114357_d14c021f62

A suivre bientôt : Le prédicateur (en cours de lecture) puis Le tailleur de pierre qui a récemment rejoint ma pile à lire.

Publicités

3 réflexions sur “La Princesse des glaces

    • Caro dit :

      Peut-être la traduction. Je t’avoue que j’étais tellement prise dans l’intrigue et dans les personnages que j’ai glissé là-dessus… Idem pour les cinq suivants d’ailleurs :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s