Le gardien de phare

Le-gardien-de-phareDepuis le temps que je vous bassine avec Camilla Läckberg, enfin vous allez en voir la fin (pour le moment bien entendu). J’ai en effet refermé Le gardien de phare tout récemment. Cela va vous surprendre (ou pas, c’est selon) d’apprendre que j’ai encore une fois adoré le travail accompli par l’auteur pour nous emmener ailleurs. Vraiment, elle a énormément de talent : ses histoires du passé sont très joliment dépeintes, on s’y croirait.

Après la fin terrible du tome précédent (que je ne vous « spoilerai » pas), on retrouve nos personnages favoris en grande forme (enfin, pas tous, mais bon). Erica se partage entre sa fille Maya et ses jumeaux nouveaux-nés. Elle s’occupe également de sa soeur qui traverse une période difficile et de son mari, Patrick, qui a également connu de récents soucis de santé. Comme toujours, l’auteur nous entraîne dans le passé, en 1870, sur l île de Gräskar, au large de Fjällbacka. Une île déserte, surnommée l’île aux esprits, à l’exception d’un phare, habité à l’époque par le gardien, son assistant et son épouse. L’ambiance sur cette île est pesante… Dans le présent, une jeune femme revient vivre sur l’île avec son petit garçon après le décès de son mari. Les parents de son ami d’enfance, chargés de s’occuper de l’île en son absence, lui amènent des vivres et informent leur fils que son amie est de retour. Peu après, il est retrouvé assassiné… Mats Sverin était également le directeur financier du conseil local, qui met actuellement en place un énorme projet de réhabilitation d’un bâtiment historique en luxueux spa.

Passé et présent sont entremêlés et se font écho. Cela sonne juste, c’est prenant, passionnant. Camilla Läckberg a un talent qui m’impressionne à chaque roman. On est concernés par ce qui arrive aux héros. C’est un talent qui n’est pas donné à tous les écrivains, loin de là. Le gardien de phare mêle la drogue, les escroqueries, la politique, les femmes battues, le tout avec brio. Et définitivement, Camilla Läckberg devrait être rémunérée par l’office de tourisme de son pays : elle me donne terriblement envie de passer y faire un tour ! Bref, comme toujours : à dévorer ! Bonne lecture :)

Publicités

3 réflexions sur “Le gardien de phare

  1. latetedansleslivres dit :

    J’ai vraiment hâte de le lire!! C’est vrai qu’il y avait un gros suspense à la fin du dernier livre (enfin bon, maintenant en lisant ta chronique, je sais que Patrick va plus ou moins bien! ^^).
    J’aime beaucoup cette auteure :)

    • Caro dit :

      Argh je voulais éviter un max de trop en dire, je suis désolée de ne pas y avoir si bien réussi. C’était chaud de résumer celui-ci sans en dire un tout petit peu sur la fin de l’autre. En tous cas, fonce :) il est encore une fois très sympa ! Et je ferai plus attention la prochaine fois ! Promis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s