Necessary as blood

Depuis que nous avons emménagé à Londres, j’ai encore plus envie de découvrir la ville via des romans qui s’y déroulent. J’ai donc décidé de regarder du côté de Deborah Crombie, auteure de polar que je suis depuis longtemps, pour voir si elle n’avait rien sorti de nouveau mettant en scène ses flics fétiches Duncan Kincaid et Gemma James. Tadam, bien m’en a pris car c’est trois romans que j’avais de retard. Dans l’ordre : Necessary as blood (la loi du sang en VF), No mark upon her (que je lis actuellement, Mort sur la Tamise en VF) et The sound of broken glass. Cela m’en fait de la lecture (sur mon Kindle Paperwhite adoré :)).

necessary-as-bloodMais parlons de La loi du sang, que j’ai terminé il y a quelques jours. On retrouve Gemma et Kincaid, égaux à eux-mêmes. Elle est toujours détective inspecteur à la Metropolitan Police de Notting Hill (autant dire qu’elle est plutôt dans un chouette quartier) et lui est superintendent à Scotland Yard. Tim, l’ex-mari d’Hazel, l’amie de Gemma, appelle cette dernière à l’aide lorsque Naz, un ami avec qui il avait rendez-vous ne vient pas et qu’il est injoignable. Plus inquiétant, l’homme, qui est avocat dans l’East End, du côté de Brick Lane, a une petite fille de bientôt trois ans qu’il n’aurait jamais laissée seule si longtemps… Le corps sans vie de l’homme est retrouvé le lendemain dans un parc. La famille vivait dans une jolie maison d’East End, mais avait connu un autre drame récent : l’épouse de Naz, Sandra Gilles, une artiste, a disparu plusieurs mois auparavant sans laisser de trace. Elle avait laissé sa petite Charlotte à un ami sur le Flower Market le temps d’une course rapide. Elle n’est jamais revenue récupérer sa fille…

Ce n’est pas mon roman préféré de Deborah Crombie, même s’il restait sympa malgré tout. L’histoire était bien trop concentré sur Gemma, c’était un peu redondant, même si j’aime beaucoup le personnage. L’intrigue était bien ficelée, comme toujours, et l’aspect personnel de la vie des deux flics était également agréable à lire (Gemma a demandé à Kincaid de l’épouser dans le tome précédent). A lire pour les fidèles de la série, sinon on peut franchement s’en passer, même si l’enquête est intéressante et la petite Charlotte attachante.

A noter que le prochain roman de l’auteur (To Dwell in Darkness) sera disponible en VO fin mars 2014.

Publicités

2 réflexions sur “Necessary as blood

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s