House of Cards

Je ne sais pas s’il faut vous présenter House of Cards, la série produite par Netflix dont tout le monde parle. Le show a récemment livré sa saison 2 d’un coup sur le célèbre réseau. Même Barack Obama est fan, c’est dire. Qui pourrait rêver meilleur ambassadeur que le Président des USA pour une série politique sur la Maison Blanche ? En tous cas, ce n’est pas Netflix qui va s’en plaindre. Surtout que la série était attendue et a, on dirait, satisfait ses spectateurs.

house-of-cards-couv

Nous l’avons démarrée en retard, un peu avant que la saison 2 n’arrive. Le battage médiatique et général (bouche à oreille, Twitter, notre ami Barack et cie) nous a convaincu de nous lancer dans cette série à côté de laquelle on était passé l’an dernier, je ne sais pas trop comment…

Bref. Retrouvons Kevin Spacey, Robin Wright et Kate Mara (pour ne citer qu’eux). Franck Underwood (Spacey) siège au Congrès. Il a soutenu le nouveau président élu qui lui avait promis le poste de Secrétaire d’Etat mais la promesse n’a pas été tenue. Amer, Francis Underwood veut se venger : il s’allie à la jeune journaliste Zoe Barnes (Mara), qui végète au Washington Herald et qui veut grimper les échelons. Ils décident de s’entraider : l’un nourrira l’autre : Barnes publiera des scoops sur la Maison Blanche et Underwood aura un certain pouvoir sur ce qui filtrera dans la presse. Rapidement, leur relation prend un tournant plus intime, malgré le fait qu’Underwood soit marié depuis de longues années à Claire (Wright), à la tête d’une organisation environnementale sans but lucratif.

Je ne vous en dis pas plus sur l’intrigue. Les personnages sont taillés dans du granit : acérés, durs. Si vous cherchez les coulisses « fleur bleue » de la Maison Blanche, passez votre chemin. Du coeur, ici ? Jamais. De la manipulation, de la dureté, des luttes de pouvoir, ça oui, tant que vous voulez ! Les dessous de la politique US sont dépeints en niveaux de gris, en tendant plutôt vers le gris très foncé, voire le noir corbeau. A la place d’Obama, je deviendrais complètement parano après cette série… J’aurais même peur que mon ombre me plante un couteau dans le dos ou me pousse sous un métro. Mais en même temps, j’ai toujours pensé que pour arriver au sommet en politique, il fallait avoir écrasé énormément de personnes… Même si on a l’air sympa ou complètement mou. Du coup, cette série ne fait que confirmer mes impressions.

ht_house_of_cards_nt_130211_wg

Si vous n’avez pas encore démarré House of Cards, je ne sais pas ce que vous faites encore ici ! :) Cette série est d’une qualité exemplaire, le scénario (basé sur une série anglaise des années 1990) est machiavélique et millimétré, le côté « on vous file les 13 épisodes de la saison d’un coup » est vicieux et magique à la fois, les acteurs sont talentueux et magnifiques dans leurs rôles respectifs (d’ailleurs, je ne suis pas la seule à le penser, la série a reçu plusieurs prix à ce niveau). Les « face cams » de Franck Underwood (alias Kevin Spacey) sont un trait de génie ! On voit encore plus nettement la noirceur du personnage, son côté manipulateur quand il nous regarde dans les yeux. A voir absolument !

En attendant la saison 3 (prévue pour février 2015), dont le tournage a apparemment été retardé suite à un changement de lieu (le Maryland n’est plus si intéressant financièrement), sachez que Netflix a également produit la série carcérale Orange is the New Black, qui est sur ma liste depuis un moment… Je vous en parlerai à l’occasion !

Publicités

3 réflexions sur “House of Cards

  1. marion dit :

    Je viens à peine de commencer cette série. J’ai eu un peu de mal au début avec le type de narration et le fait de s’adresser directement à la caméra, mais il faut bien le dire, au 3eme épisode, je suis déjà accro!

    • Caro dit :

      Héhé, tu m’étonnes. De notre côté, après la saison 1 qui nous a vraiment tenu en haleine, je dois avouer que l’intrigue de la saison 2 ne me fait pas le même effet : on a toujours trois épisodes à voir… Tu as bien avancé de ton côté ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s