Scandal (mieux vaut tard que jamais)

Bon, autant vous le dire franchement, j’ai honte. Terriblement honte. Honte d’avoir mis autant de temps à me lancer dans les aventures d’Olivia Pope and Associates. Pourtant j’aurais du foncer dans Scandal plus rapidement, je ne sais pas comment j’ai fait mon compte pour passer à côté de cette série d’ABC pendant près de quatre longues années. Le positif, c’est que ça m’a permis d’engloutir les trois premières saisons d’un coup (ou presque). Je me réserve (un peu seulement, genre ce soir) avant d’attaquer la saison 4 (celle en cours). En même temps, comme on dit, « Resistance is futile ». Olivia Pope ScandalOn s’attache extrêmement vite à Olivia Pope, incarnée par la talentueuse Kerry Washington. Jeune avocate, experte en relations publiques, elle dirige une agence qui a pour mission de régler les problèmes de ses clients. D’enterrer les scandales. Cela peut aller de la gestion de la communication de crise (en cas d’adultère ou d’autre fait divers touchant des personnes publiques qui passionnent les journalistes) au nettoyage de scènes de crimes pour faire passer des décès « compromettants » pour des accidents ou des morts naturelles. Tout n’est donc pas rose, pas du tout même, dans le monde d’Olivia Pope. Encadrée de ses collaborateurs, des « gladiateurs » (hacker, tueur, détective, avocat), qu’elle a accueillis également pour les « réparer », la jeune femme est très proche de la Maison Blanche : elle a été une tête pensante lors de la campagne du gouverneur de Californie pour le poste de Président, élection que son poulain, Fitz Grant, a remportée. Cependant, ses relations avec l’homme politique ont très rapidement dérapé sur un terrain beaucoup trop intime, malgré Mellie (incarnée par Bellamy Young), la First Lady, épouse de Fitz et mère de ses deux enfants.

Ecorchée vive, Olivia (dite « Liv ») est forte et fragile à la fois. C’est une héroïne passionnante à suivre, pleine de forces et de failles. Quoi qu’il arrive, elle est la meilleure dans son domaine : elle maîtrise, elle gère, elle corrige. Les personnages l’entourant sont également parfaitement creusés, peu à peu, au fil des épisodes, on aperçoit leurs fissures et leurs sombres secrets. Abby, Quinn, Huck et les autres sont géniaux. Tout comme David Rosen (Joshua Malina), l’assistant U.S. attorney qui croit en une justice juste pour la république. Le président aussi, en n’étant pas infaillible, pas parfait, est un personnage intéressant à suivre. Très honnêtement, je suis fan. Scandal castBref, tout cela pour vous dire que si vous recherchez une série bien fichue, prenante, haletante, bien construite et avec une héroïne forte, charismatique et tout le reste, c’est ici. Bon, bien entendu, ça ne fonctionne que si comme moi, vous étiez lamentablement passés à côté de ce petit bijou de Shonda Rhimes (la maman de Grey’s Anatomy et productrice de How To Get Away With Murder).

D’ailleurs, rien que pour revoir les acteurs qui sont passés d’une série à l’autre, c’est super chouette ! Pour ne citer qu’eux : Scott Foley (ex acteur de la série Felicity qu’on rencontre dans la saison 2 de Scandal et qui a interprété le mari malade de Teddy dans Grey’s), Jeff Perry (le chief of staff du président de Scandal et le père de Meredith Grey) ou Kate Burton (la vice-présidente de Scandal et la mère de Meredith Grey). D’ailleurs voici une super infographie au sujet des acteurs de Scandal qui ont traîné ailleurs : ne me remerciez pas, ça vous évitera de jouer à « mais je l’ai vu dans quoi lui ? » (d’ailleurs ils ont omis d’indiquer que Brenda Strong avait joué le rôle de Mary-Alice Young dans Desperate Housewives).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s