Just married :)

Le temps passe vite ! Déjà un mois de mariage par ici (hier :)). Ce qui explique mon absence sur ce blog. Nous avons passé une journée parfaite, pleine de naturel, de douceur, d’amour, d’amitié et de soleil. Je ne vous cache pas qu’on attend les photos du photographe avec une impatience terrible :) Je vous passe les légendes du montage ci-dessous : l’historique en photos Instagram parle de lui-même ! Belle journée à vous :)

instagram

La tête à l’envers

Le cap de la trentaine, je viens de le passer. J’avais lu plein de choses dessus, vu fleurir des tonnes de listes de choses à faire impérativement avant d’avoir trente ans sinon tu as raté ta vie (un peu comme le coup de la Rolex). Je n’appréhendais pas trop ce cap, même si j’étais d’assez mauvais poil ces derniers temps (cf. ce post).

Love Sign, NYC

Au final, entre cet article et mon anniversaire, pleiiiin de choses se sont passées et c’est bon, j’ai retrouvé un grand sourire ! Tout d’abord, je rêvais depuis près de 20 ans (maintenant je peux le dire :D) d’aller visiter New York, Boston, etc. Sur un coup de tête, hop, on a réservé et fait le voyage fin octobre. Puis, dans la foulée, mon cher et tendre m’a demandé ma main, j’ai dit oui et nous voilà lancés dans le tourbillon de l’organisation du mariage (en juin 2013, on est des fous nous). Du coup, les choses avancent, j’ai vu des choses que je rêvais de voir, c’est bon, je suis calmée (jusqu’à la prochaine fois évidemment). En plus, mon cher et tendre, ma famille et mes amis sont exceptionnels et ont célébré l’occasion de manière géniale alors bon, je n’ai pas à me plaindre !

Alors, avant mes trente ans, je n’ai peut-être pas nagé avec les dauphins, trait une vache, sauté en parachute, marché sur la lune, mais je pense que je peux quand même être contente de moi :) Et de votre côté, ça va ?

Demandez le programme !

Bonjour bonjour :)

Petit programme du blog pour cette période automne-hiver tristounette et grise mais propice au cocooning avec bougies, plaids, tisanes, bouquins, etc. Comme souvent en cette période, j’ai envie de lire, de lire, de lire. Mais là, j’ai beaucoup de choses à faire, ce qui m’empêche de me plonger dans les romans autant que je le voudrais… :p A savoir chercher un job et organiser notre mariage avec M. mon fiancé (oui oui :)). Puis, dans une moindre mesure mais toujours très important, il va falloir qu’on se charge de la traditionnelle chasse aux cadeaux de Noël et je n’ai pas quantité d’idées… :p

Au programme de la saison, disais-je, je dois absolument vous parler de notre voyage sur la côte est des USA et vous faire rêver avec nos photos de Boston, Salem, Cape Cod (j’ai adoré quand Glee a mentionné la ville de Provincetown dans le dernier épisode :) mais on en reparlera !). Puis j’ai relu un Mary Higgins Clark, je me tâte pour voir si ça mérite un article par ici. C’était sympa à lire mais pas transcendant, comme souvent avec cet auteur. Disons que ça détend l’esprit :).

Côté séries, pas de récentes découvertes qui vaille le coup d’en parler. Je reste sur mon coup de coeur pour Parenthood, dont je vous avais parlé il y a quelque temps. Cette série me donne le sourire, c’est incroyable. Du côté des autres, 90210 chute en qualité, idem pour Gossip Girl, qui ne passionne plus grand monde… Once upon a time reste bien fichue mais a perdu son charme de l’an dernier, celui de la nouveauté… J’accuse toujours un bon retard dans mes séries depuis notre retour des USA.

Et puis, j’ai eu trente ans aussi :)

C’est un peu décousu comme article et comme programme, mais c’est pas grave !

Sinon, si vous avez des bons plans pour l’organisation de mariage, la création de faire-parts, des idées dans tous les sens, des boards Pinterest à conseiller, je suis preneuse (en commentaire ou via la page contact du blog) :) Merciii !

Le bon moment

Vous connaissez le bon moment ? Vous savez, l’instant soi-disant idéal pour faire quelque chose ? Ce truc qu’on attend toujours pour pouvoir enfin réaliser les choses qu’on veut faire ? Ce fichu « bon moment », quoi.

Parfois, ça me fait flipper de toujours attendre le bon moment, de toujours devoir être raisonnable (ou du moins d’essayer, je ne le suis pas forcément par nature… Quoique, je freine mon impulsivité par nature, donc ça se discute…). J’ai plein de rêves dans la tête, plein d’envies… Je voudrais vivre une vie très différente de celle que je vis actuellement mais j’attends le « bon moment ». La sécurité financière principalement (foutue crise d’ailleurs), l’âge, la raison, les trucs qui nous immobilisent (ou qu’on laisse nous immobiliser, plutôt). J’ai cette impression de stagner par moment, à force de toujours attendre ce bon moment pour tout. Cette peur de le regretter. Et si une merde arrive et qu’on n’est plus là pour le vivre, ce bon moment ? Tout fout le camp et on aurait attendu tout ce temps pour rien ?

C’est effrayant, tout ça, vous ne trouvez pas ?

[Promis, je vous parle d’une série dans le prochain article :)]

Edit : Je déduis de cette réflexion que cette rentrée n’était peut-être pas le bon moment pour me lancer dans le sport (cf. article précédent)… ;)