Retour sur le MWC 2012 à Barcelone

Cette année, nous avons eu la chance d’avoir des pass pour le salon mondial du mobile : le Mobile World Congress (MWC pour les intimes) avec notamment Legz et Bobinette.

MWC2012

L’édition 2012 du MWC, comme l’an dernier et comme l’an prochain, se tenait à Barcelone. Le salon a totalement investi Montjuic. Je crois qu’on a dû sacrément gonfler les touristes en gâchant leurs photos, d’ailleurs !

Alors, plutôt que de vous faire un retour ultra sérieux sur les nouveautés qui ont été présentées alors que vous l’aurez lu plusieurs fois ailleurs et bien mieux que ce que je pourrais vous proposer ici, je vais surtout revenir en photos sur les points sympas ce salon exceptionnel.

Autant préciser de suite qu’on a fait le plein de goodies : je suis d’ailleurs depuis peu propriétaire d’une tablette Blackberry Playbook reçue lors du MWC. On a aussi ramené d’autres choses : pin’s, stylos, etc. Mais passons, d’abord quelques mots pour présenter les choses puis on attaque.

D’abord, l’incontournable : le stand Android ! Son bar à smoothies, son super toboggan, ses goodies (on peut se battre pour des pin’s ou des figurines, oui madame !), ses jeux à pinces pour attraper des peluches Android (j’ai perdu, de peu :'(). La danse des bonshommes Android près du stand Intel était également un moment mémorable. Le stand Windows Phone était assez imposant, avec des défis de vitesse entre des Windows Phone et les téléphones des visiteurs volontaires : si le vôtre était plus rapide, vous gagniez 100€. Et parfois, quand le Windows Phone gagnait, ils vous en offraient un neuf… :p Samsung avait également fait les choses en grand pour sa nouvelle Galaxy Note, Blackberry mettait en avant sa Playbook dans une Porsche (je dois dire que je n’ai pas bien saisi l’intérêt si ce n’est de faire genre « les utilisateurs de BB sont tellement cool qu’ils roulent en Porsche », mais bon. On a vu, appris et retenu plein de choses. Et on a rencontré Batman et sa chérie qui ont dansé avec les bonshommes Android. Si si. Bon, après le « poids » des mots, le choc des photos !

Stand Android avec leur super toboggan !

Stand BlackBerry à l'AppPlanet avec présentation des tablettes Playbook, etc.

Ice Cream Sandwich, le vrai #Android

Oeuvres réalisées avec la nouvelle Samsung Galaxy Note

Le cheval réalisé en téléphones (neufs) de la marque Huawei et bien gardé.

Danse des bonshommes Android au stand Intel.

Ma rencontre avec Firefox :)

Côté tourisme, on n’a pas fait énormément de choses en une petite journée mais voici le programme : on a visité le Pueblo Espanyol (entrée gratuite grâce à notre badge :)), on est passés voir la Sagrada Familia (de dehors) et on a également regardé la Casa Ballto de Gaudi (de l’extérieur toujours). A creuser la prochaine fois (même si on avait déjà visité la Sagrada Familia, mais on voudrait monter en haut :p). Les prix des visites à Barcelone restent prohibitifs (ou alors c’est gratuit, comme pour le parc Guell qu’on a malheureusement pas eu le temps de visiter mais qu’on avait découvert en 2009), mais il paraît que la Casa Ballto en vaut vraiment la peine… Puis on a bien sûr traîné un peu dans le Barri Gotic.

Barri Gòtic, Montjuic, Poble espanyol, vue sur la ville, Sagrada Familia, Casa Batlló, Rambla del Mar

On remet ça l’an prochain avec un peu plus d’organisation et pour l’occasion, je me procurerai Promenade dans la Barcelone de L’ombre du vent de Sabine Burger au Livre de Poche, dont j’espérais l’existence lors de mon dernier post et que Rowanoakstation m’a fait découvrir depuis via Hellocoton !

Bonne journée à tous !

Il ne faut jamais dire « jamais »… Ou comment j’ai acheté un iPhone

Alors, comme vous le savez à présent, je viens d’emménager à Lyon. Evidemment, il me fallait un téléphone portable (aka gsm) français… Mais je ne voulais pas pour autant abandonner le belge (nan mais oh, surtout avec les nouveaux tarifs imposés pour le roaming, qui font que c’est mille fois plus intéressant de garder mon téléphone belge au cas où je passe en hors forfait, ou encore (et surtout) pour envoyer des sms en Belgique (0,13€ environ à partir de l’UE)).

Donc voilà. Pour vous poser un peu plus le décor, sachez que j’aime Google, je n’aime pas trop Apple (pour diverses raisons de marketing, de non uniformisation (genre nous on n’aime pas le flash), et pour leurs dernières communications passionnantes (« on n’aime ni Adobe ni Google et on leur fait pipi dessus », en résumé), pour le « tu ne synchroniseras ton appareil qu’avec un seul ordinateur », et pour « si t’aimes pas iTunes, tu vas te faire voir ». Tout ça quoi. Donc, quand mon cher et tendre s’est acheté un iPhone 3G l’an dernier, je n’y suis pas allée de main morte pour me moquer de son choix. Et puis, le moment est venu de décider ce que j’allais faire. Alors, moi, j’avais envie d’un téléphone sous Android. Na.

Et puis tiens, je suis sortie de la boutique Orange avec un iPhone 3GS.

Honte sur moi.

Non, en fait, je vous explique : Android, j’adore, j’adhère, mais je voulais encore un peu attendre (surtout les nouveaux modèles de téléphone), histoire d’avoir du recul sur la chose. Ensuite, le choix des mobiles est assez peu encourageant (je trouve). Déjà, on a le HTC Hero qui ne ressemble à rien (son petit menton, on l’aime ou on ne l’aime pas, c’est bon, moi j’ai choisi : je déteste), puis le HTC Magic mais il est un peu dépassé (et surtout il n’est pas chez Orange, et ça, c’était une de mes conditions), Samsung, j’aime pas, LG, pareil. Motorola, il y a de l’idée, mais d’abord, je déteste les slides, et surtout le Dext est tellement épais que ça en fait presque peur. Donc, par élimination, j’ai opté (non sans douleur) pour l’iPhone. Mon idéal ç’aurait été d’attendre l’arrivée du Nexus One de Google et HTC en pack opérateur. Ou de voir la bouille du HTC Legend (ou de ses petits amis nouveaux venus). Le hic, c’est que d’abord, le Nexus One ne serait pas chez Orange (si j’ai bien suivi) et qu’en plus, ce n’est pas pour demain… Donc voilà. Iphone. Et bon, ça me fait mal de le reconnaître, mais je m’amuse plutôt bien avec pour l’instant. Et je vous ne dis pas comment on se moque de moi, du coup. Mais bon, il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis. Et surtout, Android, je l’aurai. Un peu plus tard, c’est tout…