La valse des lettres de motivation

Tic tac, tic tac… Non, ce n’est pas mon horloge biologique. Non, ce n’est pas le début de la chanson de générique de « Tic et Tac, rangers du risque ». Non. Tic tac, cela veut juste dire que l’échéance se rapproche, se précise. Traduction, la recherche d’emploi doit s’intensifier, passer à la vitesse supérieure (voire plus d’une vitesse en fait).

Diable, la rédaction d’une lettre de motivation est une tâche ardue. Ne connaissant pas le moins du monde celui qui aura le bonheur de la lire, on ne sait jamais vraiment sur quel pied danser, ni comment seront interprétés nos pas de danse (tout simples, au demeurant). Quelque chose sera vu comme un plus par une personne, et comme un moins par une autre. Reste à savoir laquelle des deux parcourra notre missive et notre CV.

J’y retourne :) Tout cela pour vous dire que je serai quelque peu moins présente les jours à venir : je consacre ma plume à d’autres fins, comme vous le voyez.