Les lacquemants de la foire d’octobre à Liège

Ce billet risque d’intéresser plus particulièrement les Belges, voire même plus précisément les Liégeois. Et peut totalement toucher le coeur (et l’estomac) des gourmand(e)s. Et les Bruxellois, aussi!

Bizarre que je vous parle d’une foire d’octobre au début du mois d’août, me direz vous. Je suis d’accord. Mais je m’explique dans quelques lignes.

Source : Joseph Jeanmart

L'objet du délit - Source : Joseph Jeanmart

D’abord, je vais vous présenter les « lacquemants » (ou l’une des six autres orthographes admises pour ce mot). Ce nom barbare désigne un délice liégeois, qui se déguste habituellement lors de la fête foraine de Liège, qui se déroule courant octobre et début novembre dans la cité ardente (on en trouve également à la foire de Huy, de moindre envergure, qui a lieu courant août). Le lacquemant consiste en une fine gaufrette (à la cannelle, peut-être?), qui est coupée en deux et fourrée de sirop sucré sombre. La recette reste un mystère complet (tout relatif), mais cela n’empêche pas de savourer la gourmandise!

Alors, pourquoi j’aborde ce sujet plus automnal en août? Tout simplement parce que, chers amis Bruxellois qui mourrez d’envie de goûter ces merveilles, j’en ai trouvés hier à la Foire du Midi ! Passé le moment d’euphorie premier, je me suis hâtée d’en acheter un et de le savourer : Verdict, très bon ! Je l’ai trouvé chez Delforge, pour ceux qui voudraient tenter. Je pense que je vais devoir repointer mon nez chez eux bientôt, afin d’embarquer une boîte de six, histoire de pouvoir attendre octobre sereinement :) !

Edit : il y a un groupe Facebook pour les amoureux des lacquemants, et également une page fan :p Si c’est pas beau, la vie…