Hot Hot Heat

Et me voilà repartie dans la présentation d’un autre des groupes que j’aime vraiment beaucoup : Hot Hot Heat.

(source : electraradio.com)

(source : electraradio.com)

On commence par une traditionnelle petite présentation : il s’agit cette fois d’un groupe Canadien, de British Columbia, plus précisément. Encore une fois, leur musique peut se ranger dans la catégorie indie (il faudrait que quelqu’un me la définisse clairement celle-là, un jour), et aussi punk-funk (là, je vous avoue, c’est Wikipedia qui me l’a dit, et j’aimerais bien aussi qu’on m’explique la subtilité :)). A côté de cela, ils se disent influencés par notamment XTC, The Clash, ou encore Elvis Costello.

Dans le genre petite anecdote, ils ont fait une chanson, « Bandages », qui était diffusée sur une radio de la BBC en 2003 et qui a été retirée de la playlist à cause du nombre trop important de répétitions du mot « bandages ». Tout ça en lien avec la guerre qui sévissait à ce moment-là au Moyen-Orient… (source : NME). Histoire de ne pas froisser les auditeurs.

Comme à mon habitude, je vous file ici une petite vidéo d’une de mes chansons préférées de ce groupe : The Middle of Nowhere. Encore une fois, j’aime bien l’histoire qu’elle raconte :) (on ne se refait pas).

Dans l’absolu, ce que j’aime dans Hot Hot Heat, c’est, dans le désordre : le rythme, la voix du chanteur, les mélodies, les changements de rythme, et plein d’autres choses. Leurs chansons sont vibrantes, et j’adore ça. J’aime beaucoup aussi Conversation, que j’aurais voulu présenter en vidéo également, mais je n’ai rien trouvé sur YouTube… Alors on se contentera du lien vers Deezer.

Alors, le site officiel du groupe (www.hothotheat.com) n’est toujours pas en ligne (et quand il le sera, comme pour mon article, je sens que ça va poser dans problèmes dans certaines boîtes qui ont des filtres idiots basés sur certains mots présents dans l’url). Ceci dit, ils ont bien évidemment un myspace qui n’attend que vous!

Bonne écoute!

Publicités