En résumé #12

Hop, un petit article fourre-tout ! J’ai eu un assez bon rythme de publication ces derniers temps, j’ai lu beaucoup et eu pas mal de choses à vous raconter. En ce moment, c’est un peu plus calme : j’avance très lentement dans ma lecture actuelle (The Forgotten Garden de Kate Morton, ou Le Jardin des Secrets en français), je m’y ennuie un peu, pour tout vous dire.

Côté séries, j’ai démarré Star-Crossed avec Matt Lanter (Liam Court dans 90210). J’ai beau apprécier énormément cet acteur,  je n’accroche pas à cette histoire d’extra-terrestres sur Terre ni à l’amourette entre Roman (alien) et Emery (humaine). Déjà, le principe « regarde on est des aliens on a des taches sur le visage et on s’habille en noir » me semble un peu simpliste. Puis, c’est assez mal exploité, alors que l’idée de départ pouvait être sympa : un vaisseau s’est écrasé sur terre il y a dix ans, les Atrians, qui cherchaient refuge sur Terre, ont été isolés dans un camp. Aujourd’hui, un projet d’intégration envoie sept adolescents extra-terrestres dans le lycée de la ville. Mais on reste beaucoup trop dans le côté ado, on nous sort des conspirations foireuses, etc. C’est dommage. Rien à dire mais sur la même thématique, Jason Katims (Parenthood) avait fait du meilleur boulot avec Roswell ! Les personnages étaient plus charismatiques (et pourtant je n’ai jamais trouvé le jeu de Jason Behr exceptionnel, loin de là).

star-crossed

Toujours en séries, je me demande quoi faire au sujet de Revenge. Je vous en avais parlé lors de la première saison, j’étais super enthousiaste. Nous sommes à présent au milieu de la saison 3 et on a de plus en plus l’impression désagréable de se retrouver devant Santa Barbara ou Les Feux de l’Amour sur TF1… Je ne sais pas si ça vous fait cet effet-là aussi mais on est de moins en moins passionnés… Pour ce qui est de Pretty Little Liars, le summer finale de la saison 4 vient d’être diffusé… Que dire à part que ça tire en longueur et que ça ne tient pas toujours la route (même si ce dernier épisode nous fournissait tout de même quelques éléments de réponse). Par moments, le succès de certaines séries leur fait perdre toute consistance : ça marche alors on essaie de rallonger le truc, sauf qu’au delà d’un certain point, ça ne ressemble plus à rien. Cette neuvième et dernière saison d’How I Met Your Mother par exemple… Elle est looooooongue… Nombreux disent que c’est la saison de trop. Je ne sais pas encore (on verra avec les deux derniers épisodes restants – Edit : une déception pour beaucoup, pour nous aussi. On dirait que c’est l’année des series finales décevants, après celui de « Dexter ». Ceci dit, je vous rassure, on est toujours bien au-dessus du niveau de « Lost ». Ouf.) mais j’avoue que faire tenir une journée dans 23 épisodes, ce n’était pas la meilleure idée des scénaristes. N’est pas 24 qui veut ! La saison 2 de The Carrie Diaries, dont je vous parlais plus tôt cette année en termes élogieux, m’a également ennuyée. On tourne en rond et on s’enlise. Heureusement qu’il reste Parenthood, toujours aussi parfaite ! :)

Frozen

Côté ciné, on a eu le plaisir de découvrir le dernier dessin animé made in Disney, La reine des neiges (Frozen en VO). C’était magnifique ! Un superbe moment, une histoire toute jolie, un univers féérique, de l’humour, la voix de Kristen « Veronica Mars » Bell (en VO). Un vrai plaisir ! On a adoré ! Les personnages étaient charmants, de l’adorable Anna à la jolie Elsa, le courageux Kristoff et son fidèle renne Sven, le bonhomme de neige absolument génial, le prince tête à claques, etc. Bref, à découvrir ! :) Je ne vous raconte pas l’histoire pour vous laisser une surprise totale.

Et je vais vous parler aussi très vite de notre coup de coeur pour la magnifique ville de Brighton ! On a été gâtés pour notre première virée hors de Londres ! Mais vous verrez ça bientôt !

Séries : verdict sur la saison 2011/12

Après avoir finalement eu toutes les informations sur les renouvellements ou annulations, je voulais vous faire un petit bilan sur cette année 2011/12 des séries que je suis ou que j’ai pu suivre (voire juste commencer).

Les petites nouvelles

Au rayon des nouveautés, je vous avais parlé (ici et ou encore ici pour certaines) de Ringer, dont j’attendais beaucoup, d’Hart of Dixie, de New Girl, Once Upon A Time et aussi de Revenge. J’ai tenté Secret Circle, Alcatraz, The River, Suburgatory et commencé (et arrêté) Two broke girls et House of Lies (avec Kristen « Veronica Mars » Bell). En seconde partie de saison, j’ai aussi suivi Good Christian Belles (ou Bitches) et Don’t Trust The B**** in Apartment 23, avec notamment James « Dawson » Van Der Beek.

Affiche promo de la saison 2 de Hart of Dixie

Ringer, annulée après une seule saison, a été une totale déception : quelques hauts et énormément de bas, le tv show a été un échec cuisant. J’espère que Sarah Michelle Gellar nous reviendra dans une série de qualité bientôt, car elle me manque depuis Buffy. Mais là, c’était assez déplorable, la série ne me manquera pas. Hart of Dixie a été mon petit rayon de soleil de l’année : j’ai adoré retrouver Rachel Bilson, adorée dans The O.C. (une des meilleures séries existantes), j’ai fondu pour la ville de Blue Bell, ses personnages hauts en couleur, son maire atypique, son barman hyper charmant et amoureux de Zoé, ce folklore complètement déjanté. J’ai hâte de retrouver Zoé Hart pour la saison 2 ! La série était en danger mais a heureusement été renouvelée ! Ouf ! Revenge a également été une très bonne surprise (dont le renouvellement a été rapidement confirmé) : un soap rondement mené, bien rythmé, avec des personnages attachants (merci Emily VanCamp), qui a réussi à nous tenir en haleine toute la saison ! J’attends également la saison 2 de pied ferme ! Once upon a time a aussi été une belle surprise, mais mon intérêt s’est un peu émoussé au fil de la saison, surtout après la pause, je dois dire… On verra ce que ça donne à la rentrée.

James Van Der Beek dans Don’t Trust The B—- in Aparment 23

Côté comédies, New Girl, sans être un coup de coeur, a été agréable à regarder et a fourni une saison de bon niveau, avec une Zooey Deschanel au sommet de son art. Don’t trust the b—- in apartment 23, avec Krysten Ritter (Veronica Mars, Gilmore Girls) n’est pas la série de l’année mais a le mérite de me faire revoir James Van Der Beek dans une interprétation de son propre rôle mais avec une sacrée dose de second degré. Rien que pour lui, ça vaut le coup ! J’ai aussi beaucoup aimé Good Christian Belles (GCB), dépaysante à souhait, mais cependant la série a été rapidement annulée après une dizaine d’épisodes.

Pour les autres nouveautés de cette saison, comme Secret Circle, The River, Alcatraz (toutes les trois annulées) ou Suburgatory (renouvelée), rien de transcendant à dire : les trois premières n’ont pas convaincu. Secret Circle surfait sur la vague de magie surnaturel mais avec de très gros sabots et un scénario aussi léger et fluide qu’un mammouth. The River essayait de nous faire peur mais sans vraiment nous raconter d’histoire. Quant à Alacatraz, le nouveau bébé de J.J. Abrams, le show prenait un peu le chemin de Lost : beaucoup de questions posées qui s’entassaient contre aucune réponse… Le genre de truc qui lasse le public. Dommage, c’était plaisant de retrouver Jorge « Hurley »Garcia. Suburgatory aurait pu être beaucoup meilleure que ce qu’elle a fourni cette année. A voir si la saison 2 s’améliore, mais en tous cas, je n’ai pas été convaincue par le personnage joué par Alicia Silverstone dans la dernière partie de la saison…

Et les autres…

Chez les séries déjà installées, commençons par Desperate Housewives, pour une clôture de saison réussie, avec des hauts et des bas mais les femmes de Wisteria Lane nous font une belle sortie. Cela va faire bizarre après toutes ces années de perdre Gaby, Lynette, Susan et Bree… Mention spéciale pour l’actrice Kathryn Joosten qui interprétait le rôle de Karen McCluskey. Son personnage a joué un grand rôle dans cette saison et l’actrice est décédée peu de temps après la diffusion du final.

Le dernier poker des Desperate Housewives

Grey’s Anatomy nous a fourni une saison de très bonne qualité, meilleure que la précédente. Les intrigues sont plutôt bonnes, Meredith Grey se tient calme niveau dépression et est devenue un personnage stable et le reste du cast a droit à de bonnes intrigues également (en gros). Réussite aussi de ce côté-là. Le double final était du grand art, du très grand Grey’s Anatomy (préparez vos mouchoirs). J’ai hâte de voir la saison prochaine !

Cette année a aussi vu la conclusion du teen show One Tree Hill, avec une saison assez bonne mais toujours aussi invraisemblable (la caractéristique principale de cette série : allez hop, on se marie à 16 ans, on a au moins 1 accident de voiture par saison – d’ailleurs à leur place, j’aurai arrêté de conduire -, on a des meurtres, des agresseurs, des prises d’otages, des incendies, etc. Ils ne se sont rien refusé ! ). L’épilogue était plutôt réussi, dans la lignée de la série : il offrait une vraie conclusion, une « happy end ». Très sympa. C’est juste dommage qu’on ait pas revu Peyton Sawyer.

How I Met Your Mother et The Big Bang Theory : à priori deux valeurs sûres. TBBT a réussi à garder son côté geek marrant sympa pour nous fournir une saison chouette, similaire aux précédentes en termes de qualité. J’aime bien l’amitié des filles, ça rajoute un peu de fraîcheur au show. Par contre, du côté de HIMYM, la qualité baisse incontestablement. Barney reste Barney mais est moins piquant (mais son personnage devient plus attachant en parallèle) et les intrigues étaient assez moyennes cette saison, j’ai trouvé… Je n’ai pas adoré la révélation du dernier épisode de la saison, mais c’est un avis !

Du côté de Cougar Town, annulée mais reprise par une autre chaîne, la saison a été plutôt une réussite, très joyeuse, très sympathique. L’humour des scénaristes est toujours bien présent, ne fusse que par les commentaires hilarants concernant le titre de la série, présents presqu’à chaque générique de début ! Dexter nous a fourni une saison solide, même si j’ai moins accroché à la mythologie du criminel de cette année.

90210 est passée, comme Gossip Girl, pas très loin d’une annulation. Au final, Gossip Girl a réussi à glaner une dernière saison raccourcie tandis que 90210 a obtenu une nouvelle saison complète. Rien de transcendant point de vue qualité par ici. Les deux étaient assez médiocres. L’intrigue concernant l’identité de Gossip Girl était moyenne selon moi, la résurrection d’un mort et ce qui s’en suit m’a déplu également. Pour 90210, je n’ai pas aimé le nouveau couple qu’ils ont créé en fin de saison (en plus des autres trucs foireux, j’entends). En même temps, ils ont un peu épuisé les combinaisons :p La saison 3 de Glee ne m’a pas passionnée outre mesure, il y a eu quelques bons moments, quelques bonnes idées mais bon, cela ne m’a pas scotchée comme les années précédentes… Dommage.

Et pour la suite…

En piste à présent, il me reste The Killing à terminer (la saison est finie mais j’ai encore deux épisodes à visionner), la saison 3 de Drop Dead Diva vient de commencer avec Kim Kardashian en guest, je dois aussi voir les derniers épisodes de The Client List (mais ça ne me passionne pas) et la saison 3 de Pretty Little Liars a également débuté : rien d’exceptionnel, ça commence à trop traîner à mon goût : la série s’essouffle.

Voilà pour ce long article, écrit en plusieurs fois et qui va enfin quitter mes brouillons ! Bon dimanche !

Nouvelles découvertes #Séries #1

Aujourd’hui, je voulais vous faire un petit récapitulatif des dernières séries que j’ai pu découvrir tout récemment. Dans le désordre, j’ai plongé dans Twin Peaks (mais je vous en ai déjà parlé donc je ne vais pas recommencer), Switched at Birth, Six Feet Under, Revenge, New Girl, Ringer et Drop Dead Diva. L’an passé, j’avais attendu que toutes les séries aient repris pour faire un retour global sur la rentrée 2010. Cette année, je vais procéder différemment : je n’ai vu que trois pilotes mais j’ai aussi commencé des séries plus anciennes, à propos desquelles je veux parler aussi, si pas plus ! Je vais scinder cela en deux articles pour ne pas vous noyer, quand même ! Commençons par la rentrée en tant que telle et les pilotes les plus attendus.

Le plus attendu de tous était probablement Ringer, qui marque le retour de Sarah Michelle « Buffy » Gellar sur le petit écran. Tous les fans de la tueuse attendaient donc ce premier épisode de pied ferme. Apparemment, les avis sont mitigés sur ce pilote. Personnellement, j’ai beaucoup aimé, j’ai retrouvé Buffy, certes, sans les vampires, mais on s’en passera. Bridget est une jeune femme qui traverse plusieurs orages simultanément : ancienne strip-teaseuse reconvertie en danseuse, elle combat son addiction à l’alcool et est protégée par le FBI en sa qualité de témoin d’un meurtre. A quelques jours du procès, par peur de témoigner, elle s’enfuit du Wyoming vers New York pour aller voir sa soeur jumelle Siobhan, qu’elle n’a pas vue depuis des années. Sans elle, le procès du meurtrier est une cause perdue et il va être relâché… Cela ne la freine pas. La soeur de Bridget est friquée, possède une maison de vacances splendide sur la côte, un magnifique appartement à New York, un mari qui a réussi, bref, la vie parfaite. Au bord de la mer, les deux soeurs essaient de retisser des liens en enterrant leurs vieilles querelles. Tout semble se passer à merveille, jusqu’à ce que lors d’une promenade en bateau, Siobhan disparaisse… Paniquée, Bridget ne comprend pas le suicide de sa soeur mais décide de rebondir en prenant l’identité de sa jumelle et décide de se faufiler dans la vie dorée de Siobhan…  Pour s’apercevoir, assez rapidement, que sa situation n’est pas meilleure, bien loin de là… Ce pilote était rythmé, le scénario bien ficelé, j’ai adoré ! Par contre, au niveau des moyens mis en oeuvre, la scène du bateau, lorsque les deux soeurs sont à bord, est absolument pitoyable. J’ai rarement vu des effets spéciaux aussi minables, surtout pour une série de 2011. Vivent les fonds verts (ou pas). J’espère que le niveau va s’améliorer !

Revenge est une série que j’ai peu attendue mais comme beaucoup de gens très intéressants semblaient emballés par le projet, j’ai décidé de la tenter aussi ! Cela fait plaisir de retrouver Emily Vancamp, que j’avais adorée dans Brothers and Sisters. J’aime beaucoup le décor de la série, dans les Hamptons, ça fait juste rêver ! Au rayon retrouvailles : dans le rôle de Jack, on a Kyle de Roswell, le papa de l’héroïne est interprété (dans le pilote uniquement) par Marc Blucas (Riley Finn dans Buffy), on a bien sûr Emily Vancamp (dans le rôle d’Emily/Amanda), on note également la présence de Madeleine Stowe dans le rôle d’une riche femme, impliquée dans le passé du personnage d’Emily, et celle du frère de la Gossip Girl Serena Van Der Woodsen, Connor Paolo. Le pitsch : Emily, anciennement Amanda, revient dans les Hamptons pour venger son père, qui a été piégé par les gens de la haute société de la ville et condamné à la prison à vie, ruinant son enfance. Personne (ou presque) ne la reconnaît lorsqu’elle emménage dans son ancienne maison, et telle une araignée, elle va tisser lentement sa toile pour cerner tout ceux qui ont fait couler son père. Verdict : très très sympa. Seul point négatif : on commence la série par un flash forward, et bim on connaît la fin. Je n’aime pas cette mode, mais bon, passons.


New Girl
 est une série que j’attendais et j’ai été plutôt déçue : le personnage central, Jess, joué par Zooey Deschanel (la soeur d’Emily, l’héroïne de Bones) se remet d’une rupture douloureuse et emménage dans un appartement new-yorkais avec trois mecs. Cette série joue dans la catégorie de How I met your mother, Friends, et autres tv-shows de formats courts. Pourtant, elle ne leur arrive pas à la cheville. La série en fait trop, l’actrice encore plus, il y avait des côtés mignons, mais noyés dans l’excès… L’actrice m’a énervée alors que je l’avais appréciée dans le film 500 days of Summer. Et comme elle porte le show sur ses frêles épaules, c’est plutôt problématique. Je regarderai peut-être l’épisode 2, mais j’ai un gros doute… Je trouve qu’il manque quelque chose à cette série, c’est dommage.

Je vous poste rapidement un article concernant mes autres découvertes… Et promis, je reviens bientôt avec un article bouquin, mais je n’aime pas vous parler des livres que je n’apprécie pas. Là, je suis en train de lire (lentement) le premier tome de Pretty Little Liars, de Sara Shepard (oui, oui, les bouquins sur lesquels sont basés la série dont je vous avais parlé ici). En plus, cela me permet de tester ma liseuse, la Samsung E60 sur laquelle il y avait une une grosse promotion l’an dernier chez Carrefour.

To be continued… :)