Nouvelles découvertes #Séries #1

Aujourd’hui, je voulais vous faire un petit récapitulatif des dernières séries que j’ai pu découvrir tout récemment. Dans le désordre, j’ai plongé dans Twin Peaks (mais je vous en ai déjà parlé donc je ne vais pas recommencer), Switched at Birth, Six Feet Under, Revenge, New Girl, Ringer et Drop Dead Diva. L’an passé, j’avais attendu que toutes les séries aient repris pour faire un retour global sur la rentrée 2010. Cette année, je vais procéder différemment : je n’ai vu que trois pilotes mais j’ai aussi commencé des séries plus anciennes, à propos desquelles je veux parler aussi, si pas plus ! Je vais scinder cela en deux articles pour ne pas vous noyer, quand même ! Commençons par la rentrée en tant que telle et les pilotes les plus attendus.

Le plus attendu de tous était probablement Ringer, qui marque le retour de Sarah Michelle « Buffy » Gellar sur le petit écran. Tous les fans de la tueuse attendaient donc ce premier épisode de pied ferme. Apparemment, les avis sont mitigés sur ce pilote. Personnellement, j’ai beaucoup aimé, j’ai retrouvé Buffy, certes, sans les vampires, mais on s’en passera. Bridget est une jeune femme qui traverse plusieurs orages simultanément : ancienne strip-teaseuse reconvertie en danseuse, elle combat son addiction à l’alcool et est protégée par le FBI en sa qualité de témoin d’un meurtre. A quelques jours du procès, par peur de témoigner, elle s’enfuit du Wyoming vers New York pour aller voir sa soeur jumelle Siobhan, qu’elle n’a pas vue depuis des années. Sans elle, le procès du meurtrier est une cause perdue et il va être relâché… Cela ne la freine pas. La soeur de Bridget est friquée, possède une maison de vacances splendide sur la côte, un magnifique appartement à New York, un mari qui a réussi, bref, la vie parfaite. Au bord de la mer, les deux soeurs essaient de retisser des liens en enterrant leurs vieilles querelles. Tout semble se passer à merveille, jusqu’à ce que lors d’une promenade en bateau, Siobhan disparaisse… Paniquée, Bridget ne comprend pas le suicide de sa soeur mais décide de rebondir en prenant l’identité de sa jumelle et décide de se faufiler dans la vie dorée de Siobhan…  Pour s’apercevoir, assez rapidement, que sa situation n’est pas meilleure, bien loin de là… Ce pilote était rythmé, le scénario bien ficelé, j’ai adoré ! Par contre, au niveau des moyens mis en oeuvre, la scène du bateau, lorsque les deux soeurs sont à bord, est absolument pitoyable. J’ai rarement vu des effets spéciaux aussi minables, surtout pour une série de 2011. Vivent les fonds verts (ou pas). J’espère que le niveau va s’améliorer !

Revenge est une série que j’ai peu attendue mais comme beaucoup de gens très intéressants semblaient emballés par le projet, j’ai décidé de la tenter aussi ! Cela fait plaisir de retrouver Emily Vancamp, que j’avais adorée dans Brothers and Sisters. J’aime beaucoup le décor de la série, dans les Hamptons, ça fait juste rêver ! Au rayon retrouvailles : dans le rôle de Jack, on a Kyle de Roswell, le papa de l’héroïne est interprété (dans le pilote uniquement) par Marc Blucas (Riley Finn dans Buffy), on a bien sûr Emily Vancamp (dans le rôle d’Emily/Amanda), on note également la présence de Madeleine Stowe dans le rôle d’une riche femme, impliquée dans le passé du personnage d’Emily, et celle du frère de la Gossip Girl Serena Van Der Woodsen, Connor Paolo. Le pitsch : Emily, anciennement Amanda, revient dans les Hamptons pour venger son père, qui a été piégé par les gens de la haute société de la ville et condamné à la prison à vie, ruinant son enfance. Personne (ou presque) ne la reconnaît lorsqu’elle emménage dans son ancienne maison, et telle une araignée, elle va tisser lentement sa toile pour cerner tout ceux qui ont fait couler son père. Verdict : très très sympa. Seul point négatif : on commence la série par un flash forward, et bim on connaît la fin. Je n’aime pas cette mode, mais bon, passons.


New Girl
 est une série que j’attendais et j’ai été plutôt déçue : le personnage central, Jess, joué par Zooey Deschanel (la soeur d’Emily, l’héroïne de Bones) se remet d’une rupture douloureuse et emménage dans un appartement new-yorkais avec trois mecs. Cette série joue dans la catégorie de How I met your mother, Friends, et autres tv-shows de formats courts. Pourtant, elle ne leur arrive pas à la cheville. La série en fait trop, l’actrice encore plus, il y avait des côtés mignons, mais noyés dans l’excès… L’actrice m’a énervée alors que je l’avais appréciée dans le film 500 days of Summer. Et comme elle porte le show sur ses frêles épaules, c’est plutôt problématique. Je regarderai peut-être l’épisode 2, mais j’ai un gros doute… Je trouve qu’il manque quelque chose à cette série, c’est dommage.

Je vous poste rapidement un article concernant mes autres découvertes… Et promis, je reviens bientôt avec un article bouquin, mais je n’aime pas vous parler des livres que je n’apprécie pas. Là, je suis en train de lire (lentement) le premier tome de Pretty Little Liars, de Sara Shepard (oui, oui, les bouquins sur lesquels sont basés la série dont je vous avais parlé ici). En plus, cela me permet de tester ma liseuse, la Samsung E60 sur laquelle il y avait une une grosse promotion l’an dernier chez Carrefour.

To be continued… :)