Since you’ve been gone

Aujourd’hui, j’ai très envie de vous parler d’un coup de coeur lecture. C’est un bouquin tout simple, un roman d’ado (ma petite faiblesse). Mais qui m’a vraiment énormément plu. Beaucoup beaucoup.

91GqN25LAiL

Il s’agit de Since you’ve been gone, de Morgan Matson. Cette petite pépite, sur laquelle je suis tombée un peu par hasard (au fil des blogs – merci Victoria d’avoir parlé de son autre roman – dévoré depuis, puis, j’avoue : aléatoirement, j’ai aimé le peps estival de la couverture et la police d’écriture :p) m’a juste accrochée, fait sourire, mis des papillons dans le ventre. Quelques heures après avoir terminé le roman, j’étais tristesse et frustration de ne plus pouvoir suivre les aventures d’Emily.

Emily est une ado un peu timide, avec des parents professeurs de théâtre et un petit frère super bon en escalade. Ils sont assez bizarres mais chouettes. Elle a une vieille voiture pleine d’autocollants qui datent du propriétaire précédent et dont le toit ouvrant ne ferme plus (elle doit le fermer avec une planche en bois). Et surtout, surtout, elle a une meilleure amie absolument géniale, brillante, drôle et populaire, Sloane. Sauf que cet été, les choses ne se passent pas comme prévu : elles avaient des plans : trouver un petit boulot ensemble et puis traîner comme d’habitude. Sauf que Sloane est aux abonnés absents : la maison est vide, elle ne répond pas aux SMS et son téléphone est désespérément éteint. Après quelques jours de désarroi total, Emily reçoit un courrier de la part de Sloane. Pas de nouvelles, pas de réponse, juste une liste de choses à faire cet été. Un peu déboussolée au départ (même si ce n’est pas la première liste du genre que Sloane lui a envoyée depuis le début de leur amitié), Emily finit par focaliser sur cette liste en se disant que peut-être, si elle arrive au bout de toutes les choses qui se trouvent dessus, cela la mènera à sa meilleure amie. Depuis « monter à cheval » à « Penelope » en passant par « embrasser un inconnu », « trouver un job » et « cueillir des pommes la nuit », la liste est variée.

Le roman se focalise sur l’été d’Emily, la manière dont elle gère l’absence de sa meilleure amie Sloane, dans l’ombre de laquelle elle avait pris l’habitude de vivre, plutôt confortablement, sur les efforts qu’elle va devoir fournir pour sortir de sa coquille et sur les amis qu’elle va se faire en chemin.

J’ai un peu de mal à lire depuis quelque temps. J’étais plongée dans The Time Traveler’s Wife jusque récemment mais je l’avais lâchement abandonné : trop de pauses entre mes phases de lecture, pas assez d’intérêt pour l’intrigue. Ce bouquin m’avait perdue en chemin. C’est dommage mais bon… Celui m’a rattrapée (et j’ai depuis enchaîné sur Amy and Roger’s Epic Detour, du même auteur, dont je vous parle bientôt :)).

Publicités

Ciné : mes derniers avis !

Voici un article pèle-mêle cinéma. J’ai vu récemment pas mal de films (dont quelques daubes), qui ne justifiaient pas souvent un article rien que pour eux… Là j’ai envie de vous faire un résumé de ce que nous avons vu récemment, avec des hauts et des bas.

Je commence par le meilleur pour finir par le pire :)

J’ai aimé

We bought a zoo (Nouveau départ)

Matt Damon est veuf et papa de deux enfants, une fillette et un adolescent. Il veut déménager pour quitter les souvenirs qui l’empêchent d’avancer et jette son dévolu sur une magnifique maison avec un terrain gigantesque. Seul petit problème, la propriété est un zoo et en la rachetant, il doit également se charger de la gestion du parc animalier. Il s’investit, apprend, et a pour cela la chance d’avoir l’aide de Scarlett Johansson. L’actrice qui joue sa fille est adorable ! Plutôt sympathique, reposant, bons sentiments. J’ai apprécié (pas comme krokette qui s’était ennuyée :p mais bon, moi j’aime beaucoup Matt Damon, c’est peut-être ce qui fait la différence :))

 

Avengers (ouip, j’ai pas mal de retard)

J’ai vu tout récemment Iron Man 1 et 2, je n’ai pas encore vu Hulk ni Captain America mais ça ne m’a pas empêchée d’accrocher totalement à ce film ! Avengers réunit les super héros de Marvel (Hulk, Captain America, la Veuve Noire, Iron Man, Thor, etc.) dans une histoire pas mal fichue du tout ! On a ce qu’on est venu chercher, j’ai adoré ! Mais à moins d’avoir vécu dans une grotte, vous saviez déjà que Avengers valait le coup d’oeil !

 

 

Dark Shadows

Je ne suis pas une fan de Johnny Depp (je l’aimais bien dans 21 Jum Street, Benny and Joon ou Edward aux mains d’argent, mais j’ai décroché par la suite). Encore moins de Tim Burton (j’ai été totalement hermétique à la magie de Big Fish, j’ai apprécié Alice aux pays des merveilles mais sans plus, et je n’ai pas vu la moitié de ses oeuvres). Je suis donc allée voir ce film en traînant des pieds. Et j’ai été agréablement surprise par la prestation de Depp en vampire. Moins sombre que l’univers habituel du cinéaste, Dark Shadows est plutôt drôle, les anachronismes sont très marrants, l’histoire d’amour toute mignonne, le cast est excellent (mentions spéciales pour Michelle Pfeiffer et Eva Green) et la BO aussi. Bref, j’ai aimé !

MIB 3

De Men In Black, je ne connaissais que deux choses : les lunettes noires/costumes et la chanson de Will Smith, qui a bercé mon adolescence ! J’ai donc rattrapé mon retard des deux derniers opus avant d’attaquer le troisième. J’ai aimé aussi, surtout que j’étais vraiment dans le rythme en ayant enchaîné le 1 et le 2 la veille du ciné. L’histoire était tirée par les cheveux (mais bon, dès qu’on parle d’alien et de voyage dans le temps, c’est difficile de faire simple :)). Will Smith a toujours la classe, Tommy Lee Jones aussi mais il a pris un petit coup de vieux… Et on est toujours autant attaché à cette DreamTeam :D

 

J’ai moins (ou pas du tout) aimé

Sur la route

J’ai été déçue par ce film. Je n’ai pas encore lu le livre de Jack Kerouac dont est tiré le long métrage mais je dois dire que la séance de cinéma n’a pas boosté mon envie de le lire de suite. La bande-annonce était pleine de vie, de lumière, de joie… Mais le film est tout autre. Je l’ai trouvé déprimant, blasé… Il dépeint le portrait d’une génération désabusée, qui part un peu dans tous les sens sans vraiment savoir ce qu’elle recherche ni où elle va. Entre drogue, sexe et désillusions, je n’ai pas accroché et ne me suis absolument pas attachée aux personnages…

Young Adult

Charlize Theron joue ici le rôle d’une jeune femme un peu larguée, auteure de livres pour adolescents (tirés de la série « les Sorciers de Waverly Place si j’ai tout suivi). Elle reçoit une faire-part de naissance de la part de son petit-ami de lycée. Elle voit là un appel du pied de son ex, qui, selon elle, a fait ça pour lui demander de le « sauver ». Elle largue donc tout pour retourner dans son patelin et reconquérir son ancien amoureux. Elle se prend plein de portes dans la figure… C’est un film décevant, on se demande ce que l’actrice a bien été faire dans ce projet… A éviter. Pourtant, par le réalisateur de Juno et de In the air, on pouvait vraiment s’attendre à mieux… Dommage.

American Pie 4

Ahaha, j’ai gardé le pire pour la fin. American Pie 4. Les films de cette série ont marqué mon adolescence ! On allait les voir en meute, on les trouvait lourds mais terriblement drôles, c’était vraiment génial. Voyant que le 4 sortait, je me suis dit que je devais à mon « moi » de 15 ans d’aller voir ce dernier opus. Mauvaise idée. Y a pas à dire, en vieillissant, on ne rigole vraiment plus des mêmes choses. C’était lourd, mais lourd… On s’est vraiment demandé ce qu’on était venu faire dans cette salle, pleine d’adolescents (et un ou l’autre perdu comme nous). On a vieilli, il n’y a rien à dire. Et ce n’est pas plus mal. A voir si vous aimez encore l’humour au ras des pâquerettes (voire plus bas). Même si ça fait quand même plaisir de retrouver les joyeux lurons.